Tout sur New York Times

Facebook s'est défendu jeudi d'avoir orchestré une campagne de dénigrement visant entre autres le financier George Soros, afin de détourner l'attention du scandale autour de l'ingérence russe avant les élections américaines de 2016, un reproche que lui fait le New York Times dans une longue enquête.

Google, le FBI, la famille royale saoudienne ou Novartis lui confient leurs secrets les plus sensibles. Le puissant cabinet de conseil McKinsey se réinvente aujourd'hui en profondeur. Kevin Sneader, son nouveau responsable, raconte cette mutation

Empêtré dans un scandale de harcèlement sexuel et secoué par la manifestation mondiale de ses employés, Google a fait son mea culpa public et annoncé des réformes.

Une enquête du New York Times (NYT) révèle mardi que le président américain Donald Trump, qui se décrit comme milliardaire autodidacte, a surtout largement bénéficié de la fortune de son père, grâce à d'ingénieux systèmes d'évasion fiscale dans les années 90. Il aurait reçu l'équivalent de 413 millions de dollars en valeur actuelle (357 millions d'euros), selon la vaste enquête du quotidien documentant 295 flux de revenus.

Dans la région de la Semois, les quelques vieux hangars à la toiture rouillée toujours debout témoignent du passé enfumé de la région. Autrefois porteuse, la production de tabac est désormais presque éteinte dans notre pays. Ils ne sont plus que trois en Ardenne. Vincent Manil est l'un de ces résistants. Et si sa production est minime, sa réputation a, elle, traversé les continents.

Qu'en est-il des cryptomonnaies, dont la plus connue est le bitcoin? En anglais, on parle couramment de crypto-currencies, c'est-à-dire "devises codées", tandis que les spécialistes préfèrent parler de tradable tokens, de jetons commercialisables. Pourquoi "jeton" plutôt que "monnaie" ? Parce que le bitcoin et ses cousins ne présentent pas toutes les caractéristiques d'une monnaie proprement dite.

Trois semaines après avoir stupéfait les marchés en annonçant sa volonté de retirer Tesla de la cote, le patron du constructeur américain de voitures électriques de luxe Elon Musk a opéré un revirement spectaculaire en décidant de le maintenir en Bourse.

Le 7 août dernier, le CEO de Tesla jetait un pavé dans la mare en expliquant via le clavier de son smartphone qu'il projetait de retirer le constructeur de voitures électriques de la cotation, et qu'il disposait du financement pour ce faire. Un tweet qui a mis Wall Street en émoi et a fait bondir l'action. Quelques jours plus tard, une interview choc accordée par Elon Musk au " New York Times " engendrait l'effet inverse.

Elon Musk, le patron de Tesla, vient de se confier au New York Times. Dans cette interview, il avoue ne plus pouvoir dormir, qu'il travaille 120 heures semaine et qu'il ne voit plus ses enfants. Tout au long de cette interview, il est parfois au bord des larmes. Le magazine américain The Atlantic pose la question: qu'aurait-on dit si Elon Musk avait été une femme?