Tout sur Neuralink

Une équipe de chercheurs américains financée par Facebook est parvenue à traduire en mots l'activité du cerveau, via des algorithmes, une étape de plus vers l'ambition partagée par d'autres entreprises, comme celle d'Elon Musk, de créer un lien direct entre le cerveau humain et les machines.

Elon Musk a frappé les esprits cette semaine en levant le voile sur les avancées de sa start-up Neuralink, qui veut relier directement et intimement le cerveau humain à l'ordinateur même si, pour nombre d'experts, ce rêve du milliardaire de génie -un cauchemar pour d'autres- reste lointain.

Notre cerveau est de plus en plus concurrencé par l'intelligence artificielle (IA). Pour Laurent Alexandre, dont le livre 'La Guerre des Intelligences' sort ce mercredi, le futur de notre cerveau s'annonce vertigineux. La lutte face à l'IA pourrait mener l'humanité à opter pour la sélection des embryons ou le recours aux implants neuronaux. Rencontre.

Le bouillonnant chef d'entreprise américain Elon Musk, déjà créateur de la voiture électrique Tesla et patron de SpaceX qui multiplie les projets dans l'espace, a annoncé mardi qu'il se lançait dans la communication avec le cerveau par ordinateur.