Tout sur Netflix

Les marchés boursiers ont nettement rebondi, rassurés par les mesures de soutien ainsi que l'évolution du coronavirus. Encore plus notable, le Nasdaq 100 est revenu en territoire positif depuis le 1er janvier. Alors que plus de 22 millions d'Américains ont perdu leur emploi, l'indice à dominante technologique lorgne déjà ses records du début d'année.

C'était attendu : le confinement a dopé les performances des plateformes de streaming. Netflix, bien sûr, mais aussi Disney+ qui a dépassé ses objectifs avec deux ans d'avance.

La bataille que mènent les géants du streaming est une série palpitante. C'est Game of Thrones dans le monde de la Peak TV à l'ère de la surproduction audiovisuelle. Avec, à venir, un twist scénaristique de taille : alors que dans les épisodes précédents, Netflix, maître incontesté de la SVoD (abonnement mensuel donnant droit à l'accès illimité à un catalogue, Ndlr), semait le trouble dans les bases ennemies de la TV et du cinéma, voici venue l'heure de la revanche. C'est désormais sur le propre terrain de Netflix que la bataille se joue avec, pour adversaires, Amazon Prime, Apple TV+, Disney+, HBO Max ou Hulu. Sans compter les acteurs locaux qui veulent leur part du gâteau.

Et si la crise du coronavirus nous apprenait à profiter de notre famille, de nos amis, à passer plus de temps à table, et moins dans les déplacements et réunions inutiles... C'est la thèse de l'économiste et écrivain Jacques Attali qui pense que nous allons enfin redécouvrir les vertus du temps, du bons temps partagé avec les siens. Amid Faljaoui détaille les idées de Jacques Attali...

Lancée en 2015, Revolut vient de lever 500 millions de dollars. L'opération valorise la néobanque britannique à 5,5 milliards de dollars, ce qui la place dans le top 10 des fintechs et sur le podium des néobanques dans le monde. Ces fonds doivent lui permettre d'accélérer sa croissance alors que la concurrence fait rage avec l'allemande N26, la brésilienne Nubank, l'américaine Chime et de nombreuses autres.

L'opérateur Telenet s'apprête à lancer un "Netflix flamand" avec le groupe DPG Media, propriétaire de la chaîne VTM. Quid d'un projet similaire en Belgique francophone ?

La fin de l'année approche à grands pas et une chose est déjà certaine dans le monde du divertissement : Disney est devenu le premier studio de tous les temps à réaliser 10 milliards de dollars de recettes au cinéma.

Le service de vidéo à la demande Netflix faisait face à une importante panne jeudi. "Nous avons actuellement des problèmes techniques", reconnait son service à la clientèle sur Twitter. "Nous travaillons dur pour résoudre cela le plus rapidement possible."