Tout sur Netflix

Ces derniers mois, Telenet a eu des difficultés à obtenir de nouveaux décodeurs TV en raison de la pénurie mondiale de puces informatiques. La situation s'améliore toutefois, a confié jeudi le CEO de l'opérateur, John Porter, en marge de la présentation des résultats financiers de l'entreprise.

Lorsqu'on a demandé au patron de Netflix quel était son plus grand concurrent, il n'a pas dit que c'était l'offre de streaming de Disney +, celle d'Apple TV ou encore Amazon Prime. Non pour lui, le plus grand concurrent de Netflix, c'est notre sommeil !

Longtemps en froid avec les plateformes de streaming, Steven Spielberg a finalement craqué dans un environnement où les studios ne sortent plus leurs films uniquement en salles mais aussi sur Netflix, Disney + ou HBO Max.

Pour les fans du tournoi de Roland Garros, je peux déjà vous dire que je connais le véritable vainqueur de la nouvelle édition qui vient de démarrer ce weekend. Et ce vainqueur c'est Amazon car pour profiter des dix nouvelles sessions nocturnes du tournoi, il faudra non pas regarder la télévision publique française mais se connecter à Amazon Prime Video.

On a beau sortir tout doucement de cette pandémie, et les cinémas ont beau rouvrir leurs salles, il n'y a rien à faire, le covid-19 a fait son oeuvre de sape. Et, en l'occurrence, la mode du streaming vidéo qui a cartonné durant les différents confinements est là pour durer !

Qu'il vente ou qu'il pleuve, que nous soyons reconfinés ou non, il est toujours possible de dépasser ses limites. Du "home-trainer" avec écran aux chaussures de sport avec capteurs de mouvements, voici les meilleurs outils connectés pour garder la forme. Dehors et à la maison.

Pickx+ propose des films, des séries, du sport mais aussi bientôt du divertissement et de l'info. Un nouveau concurrent pour les chaînes traditionnelles?

L'information n'a pas vraiment fait de vague mais elle interpelle fortement les responsables politiques à Bruxelles. La commission européenne est en train d'étudier un vaste plan de réaménagement de ses bureaux dans la capitale de l'Europe, avec à la clé, la possibilité qu'elle quitte la moitié de ses bâtiments d'ici à 2030. Tout cela parce que la pandémie a permis aux fonctionnaires européens de découvrir les joies du télétravail.

Les Bridgerton et les Lupin n'ont pas sauvé la mise à Netflix, qui a vu la croissance de sa base d'abonnés payants ralentir au premier trimestre, un signe que la période propice de la pandémie s'achève peut-être pour certaines plateformes numériques.

La plateforme de streaming Netflix a obtenu les droits pour proposer dans son offre des films du studio Sony Pictures Entertainment aux États-Unis. Les détails financiers de l'accord de cinq ans n'ont pas été divulgués par les sociétés mais il vaut près d'un milliard de dollars, selon le Wall Street Journal.