Tout sur Namur

En 2019, 31.544 demandes de permis d'urbanisme ont été introduites en Wallonie, soit 4% de moins qu'il y a 10 ans. Malgré une légère diminution, ces chiffres évoqués dans les titres Sudpresse lundi témoignent de la bonne santé du marché immobilier en Wallonie, selon le ministre de l'Aménagement du territoire, Willy Borsus.

Café Recupel, projet destiné à sensibiliser la population au recyclage des équipements électroménagers, s'installera en mars à Bruxelles, Louvain et Namur. En échange d'un ou plusieurs dispositifs usagés, Recupel offre une boisson aux visiteurs qui passeront les portes de la buvette éphémère. En moyenne, dix appareils inutilisés dorment dans chaque foyer belge, estime l'ASBL.

Les " fablabs " se multiplient sur le territoire belge. Ces lieux d'innovation sont investis par les entrepreneurs et les créateurs de start-up qui veulent mettre les mains dans le cambouis et tester leurs idées à prix plancher.

Spécialisée dans la mise à disposition de distributeurs automatiques, Cofeo Services s'adresse aux entreprises de toute taille et leur propose un service à la pointe de la technologie.

L'administrateur délégué de l'aérodrome de Namur, qu'il a racheté avec Olivier de Spoelberch et Vanina Ickx il y a deux ans et demi, est venu présenter ses dernières réalisations et futurs projets.

Avec ses 1.200 membres, le Cercle de Wallonie est le premier Cercle d'affaires de la Région. Après avoir essaimé à Liège, à Mons et au Golf des 7 Fontaines (Brabant Wallon), la direction du Cercle de Wallonie a pris le parti de renforcer sa présence à Namur, ville où se trouve son siège social depuis 13 ans.

C'est au My Hotel, le nouvel établissement 4 étoiles de Malmedy, que s'est déroulé le cocktail annuel de l'arrondissement de Verviers de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) Liège-Verviers-Namur.

Le nouveau patron de l'aéroport de Charleroi est venu présenter devant les membres du Cercle de Wallonie à Namur les défis et les objectifs de Brussels South Charleroi Airport.

Il reste encore 43.000 ménages sans accès à l'internet rapide en Belgique, c'est-à-dire avec une connexion fixe d'au moins 30 Mbps, indique jeudi l'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT), qui a mis à jour ses données sur la qualité des réseaux. Quelque 97% des familles ont par contre accès à du 100 Mbps via une connexion fixe. La 4G est, elle, accessible sur 97% du territoire à l'extérieur des habitations.