Tout sur Namur

Le nouveau patron de l'aéroport de Charleroi est venu présenter devant les membres du Cercle de Wallonie à Namur les défis et les objectifs de Brussels South Charleroi Airport.

Il reste encore 43.000 ménages sans accès à l'internet rapide en Belgique, c'est-à-dire avec une connexion fixe d'au moins 30 Mbps, indique jeudi l'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT), qui a mis à jour ses données sur la qualité des réseaux. Quelque 97% des familles ont par contre accès à du 100 Mbps via une connexion fixe. La 4G est, elle, accessible sur 97% du territoire à l'extérieur des habitations.

L'appel public à la souscription pour la coopérative "Notre avenir", montée par des travailleurs des Editions de L'Avenir, a été lancé vendredi. L'objectif est de rassembler un capital suffisant, estimé à au moins un million d'euros, afin de peser sur les décisions au sein du futur conseil d'administration du quotidien régional, ont indiqué ses fondateurs lors d'une conférence de presse à Namur.

Selon le SPF Economie, il y a en Belgique 136 entreprises viticoles enregistrées actuellement. La surface totale dédiée à la viticulture a gonflé ces dernières années dans notre pays, passant de 76 hectares en 2007 à 384 en 2018, selon une réponse apportée cet été par le ministre Denis Ducarme à une question écrite de la députée Kattrin Jadin.

Aux portes du Brabant wallon, le marché hainuyer se cherche encore une identité. Tiraillé entre la vague d'appartements et le maintien de lotissements quatre façades, certains politiques ont décidé de fermer le robinet. Jusqu'à nouvel ordre. Une mise sous cloche d'un marché en pleine ébullition.

Petite ville dynamique, pourvoyeuse d'emplois et de services, Marche-en-Famenne souffre d'une démographie stagnante. Pour enrayer le report de son attractivité sur les villages voisins, elle mise sur la construction de logements de qualité et la mobilité.

Le Cercle de Wallonie a reçu à Namur Etienne Davignon qui a présenté ses mémoires et partagé ses réflexions sur les plans diplomatique, politique et économique.

La périphérie namuroise a le vent en poupe. Elle profite d'un dynamisme quelque peu en berne dans le centre-ville et d'une volonté des édiles locaux de multiplier les projets de maisons. De quoi voir éclore des projets en tous genres. Comme à Erpent, entité de plus en plus recherchée.