Tout sur N-VA

Matthias Diependaele veut transférer 500 millions destinés aux logements sociaux vers le privé. Bart Somers entend limiter leur occupation à neuf ans pour les locataires aptes au travail et, malgré les déclarations ronflantes, aucun de ces logements n'est équipé de panneaux solaires.

La Chambre a approuvé jeudi en séance plénière, majorité contre opposition, le projet de loi portant des dispositions fiscales diverses. Ce texte, porté par le ministre des Finances Vincent Van Peteghem (CD&V), n'avait pas pu être approuvé avant les vacances d'hiver avec le budget 2022 et la loi-programme. La N-VA avait alors sollicité un rapport écrit. L'opposition a en outre reproché au gouvernement le dépôt tardif de nombreux amendements.

Le Premier ministre Alexander De Croo exclut qu'il y ait un saut d'index à brève échéance, alors que l'organisation patronale flamande Voka a plaidé en faveur d'un tel saut d'index lundi à l'occasion de sa réception de Nouvel an. "En ce moment, il y a un besoin de stabilité", estime le Premier ministre, qui n'exclut en revanche pas une discussion à terme sur une réforme de l'indexation des salaires si une majorité y est favorable.

Le gouvernement De Croo peine à s'accorder sur les réformes majeures. Les présidents de parti "pulvérisent les institutions". Le monde économique ne voit pas le cap alors que le risque d'un nouveau "dimanche noir" en 2024 se rapproche.

La procédure visant à lever la protection de la péniche Céphée, un bateau de 1937 unique en Flandre, en tant que bien patrimonial classé vient d'être enclenchée à la demande de la Ville d'Anvers, a indiqué mardi le ministre flamand en charge du Patrimoine immobilier, Matthias Diependaele (N-VA). Le Céphée, classé depuis 1994, est en mauvais état et se trouve dans un hangar des quais de l'Escaut que la Ville souhaite libérer pour permettre des travaux de rehaussement des dispositifs anti-crues.

Le refus de la ministre flamande de l'Environnement Zuhal Demir (N-VA) d'accorder un permis pour la construction d'une future centrale électrique au gaz à Vilvorde, dans le Brabant flamand, est une "grosse surprise", a réagi mardi soir Engie Electrabel, qui procédera à une analyse juridique lorsqu'elle aura reçu officiellement la décision de la ministre.

Dans l'optique de la sortie du nucléaire, la Belgique doit se doter d'une capacité électrique supplémentaire, notamment via des centrales au gaz. Seules cinq ont reçu un permis...