Tout sur MySpace

Fondé en 2003 par deux professionnels du marketing, le site MySpace était encore, il y a trois ans à peine, le réseau social qui générait le plus de recettes publicitaires.

Rupert Murdoch n'aura pas eu le nez creux avec MySpace. Acquis en 2005 pour 580 millions de dollars, le magnat australien vient de revendre l'ex-leader des réseaux sociaux à une régie publicitaire pour une bouchée de pain.

Le groupe de médias News Corporation, de Rupert Murdoch, a confirmé mercredi qu'il était à la recherche d'un nouveau propriétaire pour le réseau social MySpace, acheté au prix fort en 2005 et qu'il peine à relancer.

MySpace, largement distancé par Facebook au classement des réseaux sociaux, a supprimé près de la moitié de ses postes. News Corp., sa maison mère depuis 2005, lui a donné "quelques trimestres, et non quelques années, pour prouver sa viabilité".

Fondé par un Belge, l'éditeur Tapulous, "success story" des applications de jeu sur iPhone, passe aux mains du groupe Disney. Après avoir investi dans une start-up du jeu social, le groupe mise gros sur l'autre tendance phare du jeu vidéo actuel : le mobile.

Le Web 2.0 continue de se dégonfler. Second Life, ancienne star des médias, licencie le tiers de son effectif, soit une centaine de personnes. En cause ? Facebook et le duo terrible iPhone/iPad.

Quatre millions de Belges, soit 69% de la population en ligne, surfent ponctuellement sur les sites web sociaux, tandis que 940 millions d'internautes dans le monde (soit 72%) font partie d'au moins un réseau social, indique lundi le bureau d'études InSites Consulting dans un communiqué.