Tout sur musique

Spécialisée dans l'utilisation de la musique au service des marques, l'agence belge Digizik vient de s'associer au label Sony Music pour proposer un nouvel outil aux annonceurs : le ciblage du consommateur en fonction de ses goûts musicaux grâce à une immense banque de données.

Le marché belge de la musique a connu une hausse de près de 5% des ventes en 2015, pour la première fois en quinze ans, boosté par une utilisation grandissante du streaming. La vente physique est restée stable après un long déclin, avec notamment un retour du vinyle, a indiqué la Belgian Entertainment Association (BEA) mercredi lors d'une conférence de presse.

La fédération qui représente les producteurs et distributeurs de musique en Belgique, BEA Music, a plaidé jeudi dans un communiqué pour l'instauration d'incitants pour les médias qui soutiennent le secteur musical et l'extension du Tax Shelter aux création et production locales de musique.

Le service américain de vidéo en ligne YouTube, filiale de Google, s'est lancé jeudi sur le marché de plus en plus encombré de l'écoute de musique en streaming, avec l'espoir de l'étendre à un nouveau public.

Les ventes de CD aux Etats-Unis ont baissé de près d'un tiers durant les six premiers mois de l'année, même si l'explosion de l'écoute de musique en flux sans téléchargement (streaming) a compensé les pertes de revenus, selon les professionnels de l'industrie lundi.

Pour conserver son trône dans la musique dématérialisée, l'inventeur de l'iPod s'apprête à lancer son premier service de streaming. Un marché en croissance mais sur lequel Apple arrive en... tout petit challenger. L'annonce devrait se faire ce lundi.

Didier Hodiamont rêve de bâtir un nouveau parc d'attractions en Wallonie. Mais devant le peu d'enthousiasme que suscitent ses Géants de la Musique, cet entrepreneur wallon présente désormais son projet devant les conseils régionaux de France. Surréaliste ?

Le numéro un mondial de la musique en ligne Spotify va augmenter ses effectifs d'un tiers, a révélé mardi à Helsinki le directeur général Martin Lorenzon, sans préciser à quel horizon.

Après le succès du téléchargement, c'est au tour des formules de streaming et d'abonnement de rencontrer un succès croissant. Musique, films, séries, jeux vidéo et même livres numériques sont touchés par ce phénomène.

Depuis des années maintenant, le piratage est présenté comme le fléau de notre siècle, celui par qui le malheur arrive, plongeant les artistes dans la misère, faisant couler les maisons de disques, les studios de cinéma et de télévision, et tirant vers le bas toute l'industrie culturelle. Mais derrière l'épouvantail, quel est vraiment le tort causé par le piratage?

Google pourrait annoncer le lancement d'un service de streaming musical tout prochainement. Cela mettrait fin aux rumeurs et lui permettra d'ajouter un nouveau service à son arc déjà bien fourni. Mais pourquoi les géants du Net se bousculent-ils sur le streaming ?

Le réseau social Twitter prépare une application de musique qui devrait être lancée à la fin du mois sur le système d'exploitation iOS, donc les appareils Apple, affirme le site spécialisé Cnet en citant une source proche du dossier.

La Sabam a annoncé mercredi la conclusion avec Google d'un "contrat de licence numérique novateur" en vertu duquel Google obtient une licence pour utiliser le répertoire musical géré directement par la Sabam et lui réglera directement les droits d'auteur pour son service de musique numérique dans toute l'Europe, et même au-delà des frontières de l'Union européenne.

Alors que les fans du Roi de la Pop continuent de pleurer leur idole, trois ans après sa mort, la maison de disques du chanteur, comme son Estate, se frotte les mains et nourrissent de nombreux projets. Car le chanteur continue de faire vendre.