Tout sur MR

Voici les 15 dossiers explosifs du prochain gouvernement

De la gratuité dans les transports en commun à la taxation du patrimoine, une série de dossiers divisent fortement les partis politiques. Mais, joie du scrutin proportionnel, ces partis devront chercher des compromis au lendemain de l'élection. Tour d'horizon de ces questions qui risquent de provoquer de bruyants claquements de porte...

Elections: jamais sans mon tract

Mort, le papier? Vous plaisantez! A l'heure des réseaux sociaux, les tracts électoraux ont toujours la cote et s'invitent joyeusement dans les boîtes aux lettres et sur les marchés. Gros plan sur un petit bout de papier qui reste une arme marketing incontournable dans le chef des partis.

Les coopérateurs d'Arco mettent le gouvernement en demeure

Les coopérateurs d'Arco mettent les partis du gouvernement Michel en demeure de les indemniser conformément à la promesse qui leur a été faite, rapportent les journaux L'Echo et De tijd, mercredi. Les partis visés sont le MR, le CD&V, l'Open Vld et la N-VA.

Les patrouilles de soldats en rue coûtent 168 millions d'euros

Le coût des militaires déployés en rue représentait fin d'année passée 168 millions d'euros, soit 110.000 euros quotidiennement, ressort-t-il des chiffres communiqués par le ministre de la Défense Didier Reynders (MR) et diffusés dans Het Nieuwsblad, Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg mardi.

"La politique de ce gouvernement aura été une catastrophe sociale"

"La politique de ce gouvernement aura été une catastrophe sociale et un échec économique. Rappelons qu'en outre une personne sur cinq est en risque de pauvreté. Ce n'est pas une fake news mais du fact-checking monsieur Michel", clame lundi dans un communiqué Robert Vertenueil, le président de la FGTB.

Pourquoi les patrons ne soutiennent pas la proposition de loi climat

Les représentants de la FEB et d'Unizo n'ont pas caché leurs réticences mercredi à l'égard de la proposition de loi spéciale "climat". Ils ne voient pas d'un bon oeil la création de nouveaux organes et l'inscription d'objectifs dans une loi, ont-ils expliqué devant la commission Santé de la Chambre.

Allocations familiales en retard: les 10 euros de compensation ne seront finalement pas payés

Après avis juridiques des services internes et externes, le comité de gestion de Famiwal, la caisse régionale d'allocations familiales, a décidé "de ne pas octroyer la compensation de 10 euros liée à l'effet retard interbancaire lors du paiement des allocations familiales du 8 février dernier", a annoncé Famiwal, vendredi, au terme d'une réunion de son comité de gestion.

"La grève ne résout rien", affirme Charles Michel

Le Premier ministre Charles Michel a déploré la grève nationale de ce mercredi et appelé employeurs et syndicats à reprendre leurs négociations. "Il n'y a pas d'alternative", a-t-il affirmé dans un communiqué.

Syndicats: "NLMK et le ministre Jeholet font valser les millions"

Alors qu'une médiation est prévue vendredi pour tenter de renouer le dialogue entre la direction de NLMK Clabecq et les représentants des travailleurs, les syndicats pointent jeudi soir la communication du groupe sidérurgique russe et du ministre wallon de l'Economie, Pierre-Yves Jeholet (MR), à propos de futurs investissements.

Trois patrons sur quatre regrettent la chute du gouvernement Michel

Le sentiment est partagé dans les deux grandes communautés, d'après une enquête de Roularta réalisée auprès des patrons belges. Grosse différence toutefois : 76% des francophones estiment que la Belgique a eu raison de signer le pacte des Nations unies sur les migrations - signature qui a entraîné la chute du gouvernement - tandis que les deux tiers des patrons flamands désapprouvent.

La Wallonie assume le coût de sa présence, qu'elle souhaite renforcer

La Wallonie entend renforcer sa présence au salon des nouvelles technologies CES à Las Vegas, premier événement mondial pour ce secteur, qui a lieu actuellement. Son ministre de l'Economie Pierre-Yves Jeholet (MR), qui vient d'y effectuer un déplacement, souhaiterait ainsi que davantage que 15 entreprises belges y soient présentes, comme c'est le cas cette année, sous l'égide de l'Agence wallonne aux exportations et aux investissements étrangers (Awex). Il assume en outre le coût financier important que représente un stand sur place.