Tout sur MR

La logique de la relance n'est pas celle des distributions de portefeuilles ministériels. Quand donc le comprendra-t-on?

La Wallonie va débloquer 34 millions d'euros pour alimenter le Fonds des calamités et ainsi faire face aux dégâts de la sécheresse 2020, signale mercredi L'Avenir, citant des propos du ministre wallon de l'Agriculture, Willy Borsus (MR) mardi en commission.

"Tax shelter" étendu aux entreprises spécialisées, statut social et fiscal pour les gameurs de haut niveau, aménagement scolaire.... Le parti de Georges-Louis Bouchez voit en ce secteur encore assez restreint un véritable potentiel pour la relance.

Hier encore, je vous avais parlé de la montée des inégalités de patrimoine. Je vous avais également parlé des heureux gagnants de ce qu'il faut bien appeler la "loterie du sperme", autrement dit, les héritiers. Certains d'entre vous m'ont contacté en me disant, en gros, que pour réduire les inégalités, il n'y avait qu'à augmenter les droits de succession.

Entre les patrons qui hurlent contre l'impact économique du 3e confinement et les syndicats qui appellent à la grève générale ce lundi, la Belgique va-t-elle verser dans le chaos? On en parle dans Trends-Talk avec le président du MR Georges-Louis Bouchez.

Dur, dur, le métier de chroniqueur économique en ces temps de pandémie. Il faut analyser sans concession l'actualité, prendre du recul pour éviter de tomber dans des propos de comptoirs de gare, garder le moral lorsque les autres le perdent et cerise sur le gâteau, il faut idéalement susciter matière à réflexion alors que l'ambiance est parfois à la déprime.

Le comité de concertation réuni vendredi a décidé d'autoriser la reprise de cinq activités professionnelles à partir de ce lundi 8 mars, a précisé samedi à Belga le ministre des Indépendants et des PME David Clarinval (MR). Il s'agit des coiffeurs à domicile, des saunas privatifs, des photographes, des commerces ambulants de denrées alimentaires et des écoles professionnelles de coiffure.

Si vous aimez, comme les journalistes de Trends-Tendances, décrypter l'actualité et tenter de lui donner un peu de sens, avouez que nous sommes gâtés.

Le gouvernement fédéral a donné son feu vert vendredi à la prolongation des mesures de soutien aux indépendants et aux PME jusqu'au 30 juin prochain, annonce le cabinet du ministre David Clarinval (MR) dans un communiqué. Un troisième pilier au droit passerelle de crise est également créé.

La loi sur la procédure de réorganisation judiciaire (PRJ), qui permet aux entreprises en difficulté de se mettre d'accord avec leurs créanciers sur un plan de sauvetage, va être réformée alors que le moratoire sur les faillites vient à échéance le 31 janvier, rapporte L'Echo vendredi citant le ministre des PME David Clarinval (MR).