Tout sur Mons

Le stock d'appartements n'a jamais été aussi fourni. Concentration de projets ou ralentissement des acquisitions ? Un peu des deux. Les projets s'empilent pour le moment à Ottignies et à Braine-l'Alleud alors que les prix s'envolent un peu partout. Seule Nivelles tire la langue pour le moment.

Un "plan de relance" francophone pour le cinéma et l'audiovisuel a été mis sur pied par la ministre compétente Bénédicte Linard (Ecolo) et le Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel (CCA) de Fédération Wallonie-Bruxelles. Il a été communiqué vendredi. Parmi les mesures dégagées: de nouveaux appels à projets créatifs, et des aides spécifiques pour accompagner la réouverture des petits cinémas soutenus par la Communauté française.

Le marché hainuyer ne fléchit pas, que du contraire. La tendance est au beau fixe avec des hausses de prix soutenues dans de nombreuses communes.

L'offre d'appartements augmente dans les trois grandes villes hainuyères. Mons et Charleroi connaissent une hausse du nombre de projets particulièrement intéressante. Du jamais vu dans la métropole carolo, le signe peut-être du départ tant attendu de son marché neuf. Les prix y sont déjà parmi les plus élevés de la province.

La dynamique immobilière s'accélère à Mons. Les projets mixtes s'y multiplient, permettant de concrétiser les ambitions de la Ville de développer des appartements bien plus spacieux dans le centre et de tenter d'y augmenter la qualité de vie. Reste à vendre cette nouvelle manière de vivre aux futurs acquéreurs.

Le plus grand parc photovoltaïque de Wallonie s'étend sur neuf hectares et compte 18.720 panneaux. Il a été inauguré mercredi à Tertre, dans l'entité de Saint-Ghislain (province de Hainaut), en présence de nombreux représentants locaux et du gouvernement Wallon.