Tout sur Monica De Jonghe

Octroyer des allocations de chômage aux travailleurs remettant volontairement leur démission. La proposition du Ministre du travail Pierre-Yves Dermagne en a étonné plus d'un. Et notamment, la Fédération Belge des Entreprises qui n'est pas persuadé que la mesure soit la plus adaptée afin de répondre à l'objectif d'atteindre un taux d'emploi de 80%. Monica De Jonghe, administrateur-directeur général et Executive Manager du centre de compétence Emploi et de Sécurité sociale de la FEB a accepté de revenir avec nous sur ce sujet.

La Fédération des entreprises de Belgique a approuvé jeudi le projet d'accord social conclu le 8 juin dernier avec les syndicats, a-t-elle fait savoir par communiqué.

Le monde de l'entreprise espère que le gouvernement parviendra à un accord sur le paiement du pécule de vacances des travailleurs qui se sont retrouvés en chômage temporaire durant la crise sanitaire, souligne De Tijd, qui revient sur la question déjà abordée mais qui n'a pas encore été tranchée. Le montant de la facture s'élève à 600 millions d'euros.

La FEB aurait préféré une réforme globale du système des congés, a-t-elle indiqué après l'annonce d'un "accord parlementaire de l'été" conclu entre les partis de la majorité auxquels s'est joint le cdH. "Ce sera pas évident pour les entreprises de mettre en oeuvre ces mesures dans leur organisation du travail", a souligné la fédération patronale.