Tout sur MOC

Le président du Mouvement ouvrier chrétien (MOC) Christian Kunsch dans l'Echo et l'ancien Premier ministre CD&V Yves Leterme dans le Tijd prennent la défense des coopérateurs d'Arco et critiquent la décision de la Commission européenne de déclarer illégale la garantie octroyée par l'Etat belge à ces coopérants, peut-on lire samedi.

Le CD&V Steven Vanackere a mis en garde le mouvement ouvrier chrétien (ACW-MOC) contre toute velléité de renouer des liens avec le secteur bancaire. Avec, en toile de fond, la débâcle d'Arco liée à la chute de Dexia.

Les futurs dividendes que le MOC pourrait tirer de ses participations dans Belfius ont mis sur la sellette les responsables politiques estampillés ACW, parmi lesquels le ministre des Finances, le CD&V Steven Vanackere.

La perspective de dividendes futurs pour le Mouvement ouvrier chrétien fait tiquer plus d'un partisan d'une rétrocession intégrale des bénéfices d'un groupe nationalisé au contribuable.

La ministre des Affaires sociales dénonce les grosses entreprises qui ne paient pas d'impôt et réclame l'instauration d'un impôt minimum. Le Mouvement ouvrier chrétien abonde dans son sens et livre un montant : 20 % d'Isoc pour toutes les entreprises, ce qui rapporterait 11 milliards d'euros à l'Etat.