Tout sur mine

Un géant minier britannique, Anglo American, a annoncé vendredi qu'il allait réduire ses effectifs de 6.000 personnes dans le monde, après avoir annoncé une lourde perte liée à la chute des cours des matières premières.

L'offre mondiale en diamants atteindra un pic dans la seconde moitié de la décennie puis déclinera à partir de 2020, les nouveaux gisements ne compensant pas l'assèchement des anciens, estime De Beers dans un rapport présenté mercredi à Hong Kong.

Les grands groupes miniers voient leurs revenus s'effondrer, plombés par le freinage de la Chine. Ils s'attendent d'ores et déjà à voir chuter les investissements.

Deux sociétés russes, associées à une entreprise locale, la Société minière du Kivu (Somikivu), ont relancé début août l'activité dans deux mines de pyrochlore, le minerai fournissant le niobium, un métal rare, a rapporté jeudi le journal congolais 'Le Potentiel', citant le site spécialisé Africa mining intelligence.

Les mésaventures en République démocratique du Congo (RDC) d'une société minière canadienne mettent en émoi la City de Londres, où un grand patron jusque-là respecté est accusé d'avoir franchi la ligne rouge en rachetant à vil prix une mine de cuivre prise à son concurrent.

Ces derniers mois, "des contrats flous ont été signés dans les secteurs minier et pétrolier lucratifs du Congo, sans être soumis à aucun examen public approfondi", s'inquiète l'ONG Global Witness. A ses yeux, l'allègement de la dette "constitue une occasion unique de rompre avec les comportements destructeurs et corrompus du passé".