Tout sur Michel Saintrain

Les plans de relance proposés par les autorités pour se relever des conséquences de la crise sanitaire pousseront les investissements publics à 3,2% du PIB en 2024, un niveau qui n'avait plus été atteint depuis 1985. L'objectif intermédiaire de 3,5% en 2024, visé par le gouvernement fédéral, "ne serait donc pas loin d'être rencontré, à condition que les plans s'exécutent comme prévu", constate le Bureau du plan, à l'occasion de la publication jeudi de ses Perspectives économiques 2021-2026.