Tout sur Mestdagh

Tout comme vendredi, plus que 40 magasins Carrefour Mestdagh sur la cinquantaine de magasins intégrés que compte l'enseigne à Bruxelles et en Wallonie étaient toujours en grève samedi, a indiqué à la mi-journée Evelyne Zebus, secrétaire permanente CNE. Les magasins franchisés (une trentaine) ne sont, eux, pas concernés par la grève. Un bureau de conciliation aura lieu ce mardi 23 novembre après-midi.

Après Duodev créé en 2017, voici donc Duodev 2. Ce fonds de développement immobilier (abréviation de "développement en duo") qui rassemblait la famille Mestdagh et le family office de la famille Mulliez (un des géants européens de la distribution, propriétaire et exploitant d'enseignes comme Auchan, Decathlon ou Kiabi) a été un vrai succès.

Les 56 magasins Carrefour Market appartenant au groupe Mestdagh sont fermés, indiquait peu après 10h30 la CNE. Les travailleurs ont entamé mardi matin un mouvement de grève qui devrait s'étaler sur trois jours, a expliqué Danny Dubois, permanent CNE. Les syndicats protestent contre l'attentisme de la direction, qui n'a pas encore clairement exposé sa vision pour l'avenir des 56 magasins intégrés et louvoie dans la conclusion du plan social.

Les travailleurs du groupe Mestdagh ont entamé mardi matin un mouvement de grève qui devrait s'étaler sur trois jours, a expliqué Danny Dubois, permanent CNE. Les syndicats protestent contre l'attentisme de la direction, qui n'a pas encore clairement exposé sa vision pour l'avenir des 56 magasins intégrés et louvoie dans la conclusion du plan social.

Les responsables syndicaux de la CSC et de la FGTB sont sortis "sceptiques" et "pas convaincus" de la réunion du conseil d'entreprise extraordinaire organisée jeudi avec les responsables du groupe Mestdagh. Au cours de cette rencontre, il fut question, selon les représentants des travailleurs, du nouveau plan commercial voulu par le groupe, et notamment de l'ouverture du dimanche souhaitée pour les magasins intégrés Carrefour Market Groupe Mestdagh.

"La situation de crise que traverse aujourd'hui le secteur de la distribution n'est que la conséquence logique d'un 'laisser-passer' depuis maintenant 10 ans en matière d'autorisation socio-économique pour les grandes surfaces", estime mardi le Syndicat neutre pour indépendants (SNI).

Des franchisés ont assigné le groupe Mestdagh devant le tribunal de Charleroi car ils estiment être lésés au niveau du partage des bénéfices. L'affaire sera traitée le 4 octobre prochain, rapporte ce mercredi La Libre Belgique.