Tout sur Melchior Wathelet

Dans le cadre du cycle de grandes conférences européennes Jean Rey, la commissaire européenne au commerce a évoqué la politique commerciale de l'Europe à l'Amphithéâtre de Méan à Liège.

Une coquille s'est malencontreusement glissée dans la légende de la photo publiée dans notre rubrique "networking" de la semaine dernière, relatant la rentrée du Cercle de Wallonie au Théâtre de Namur. Voici ce qu'il fallait lire.

Longtemps, ne pas décider revenait à décider. Ne pas décider d'investir de manière volontariste dans les alternatives au nucléaire revenait à opter de facto pour le maintien en activité des réacteurs de Doel et Tihange, en s'asseyant sur la loi de sortie du nucléaire.

Le professeur d'économie internationale à l'Iheid de Genève a participé au cycle de grandes conférences européennes Jean Rey à Liège, où il a évoqué les défis économiques de la zone euro.

Le chef de la négociation avec le Royaume-Uni au nom de l'Union européenne a participé au cycle de grandes conférences européennes Jean Rey à Liège, où il évoqué les enjeux européens à l'heure du Brexit.

L'assemblée générale des actionnaires d'EDF Luminus a approuvé ce jeudi la désignation de trois nouveaux administrateurs, parmi lesquels figure l'ancien Secrétaire d'Etat à l'Energie, Melchior Wathelet, et a approuvé la reconduction de deux autres administrateurs, annonce jeudi L'Echo sur son site internet. L'information a été confirmée à l'agence Belga par le porte-parole d'EDF Luminus.

Le gouvernement enterre discrètement un subside accordé - principalement - à Brussels Airlines: la prise en charge de ses frais de sécurité à Zaventem était en effet estimée trop discriminante. La compagnie aérienne belge devra rembourser 19 millions d'euros au total.

La Commission européenne a décidé d'enquêter sur le mécanisme mis en place par le gouvernement fédéral belge pour aider Brussels Airport. La Direction générale Concurrence de l'exécutif aurait été saisie par une plainte et a envoyé un courrier pour demander plus d'explications sur ce mécanisme, indique jeudi le journal L'Echo.

La Belgique a-t-elle vraiment besoin de 800 MW de turbines au gaz supplémentaires, comme le prévoit le plan Wathelet ? Febeliec en doute. Une question finalement plus politique que technique.

Maintien du nucléaire, remise en question de la nécessité d'effectuer un appel d'offres afin d'inciter les portefeuilles à (enfin) se délier pour investir dans le gaz et assurer la sécurité énergétique du pays, contradictions apparentes : en flinguant sans ménagements le plan d'équipement de Melchior Wathelet, le régulateur du secteur se décrédibilise-t-il tout aussi violemment ? En partie peut-être, mais les choses ne sont pas si simples.

Le gouvernement fédéral doit approuver un plan d'aide de 30 millions d'euros par an pour le secteur aérien belge. Faute de quoi, Brussels Airlines pourrait connaître un scénario de faillite avec également de grosses conséquences pour les aéroports de Zaventem et Charleroi. Jusqu'à 10.000 emplois seraient menacés dans ce cas, rapporte ce mercredi De Morgen sur base d'une note confidentielle.

L'approvisionnement en électricité ne sera pas menacé durant le prochain hiver, a assuré le Secrétaire d'Etat à l'Energie, Melchior Wathelet, avant une réunion du Conseil des ministres restreint censée permettre de faire le point, en présence du directeur général de l'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN), Willy De Roovere, sur les implications de la fermeture actuelle des centrales nucléaires Doel 3 et Tihange 2.

Le gouvernement prépare une loi "interprétative" afin de balayer l'argument avancé par les fournisseurs d'énergie. Les hausses de tarifs du 1er avril seront bien illégales.

La Chambre a approuvé un projet de loi relatif à la politique énergétique, qui opère notamment un renforcement important de la protection des consommateurs par la mise en place d'un système de "filet de sécurité" visant à réduire la volatilité des prix.

Energie, Environnement, Mobilité et Réformes institutionnelles : le secrétaire d'Etat a du pain sur la planche. Et la volonté chevillée au corps.

La Belgique devra dégager l'an prochain des économies d'environ dix milliards d'euros pour limiter son déficit à 2,8% du PIB comme elle s'y est engagée, selon les derniers chiffres du comité de monitoring, relayés vendredi par l'Echo. Le secrétaire d'Etat au Budget, Melchior Wathelet, a confirmé ces chiffres à l'agence Belga.