Tout sur Max Jadot

Max Jadot au Cercle de Wallonie

Le patron de BNP Paribas Fortis a dévoilé sa stratégie lors d'un dîner-conférence organisé par le Cercle de Wallonie au Bois du Cazier à Marcinelle.

Une nouvelle plateforme en ligne informe les entreprises familiales sur la gouvernance

En 2005, la Belgique a été le premier pays européen a se doter d'un code de gouvernance d'entreprise pour les sociétés non-cotées en Bourse. Au cours des 12 dernières années, beaucoup de chemin a donc été parcouru pour instaurer la bonne gouvernance au sein des entreprises (essentiellement) familiales. Mais le travail n'est pas terminé. Cet automne, BNP Paribas Fortis lance une nouvelle plateforme en ligne pour inciter les entreprises familiales à s'intéresser à cette gouvernance.

"La révolution digitale, c'est comme le réchauffement climatique"

Avec l'arrivée de la nouvelle directive européenne PSD2, les banques font face à deux défis de taille. "Les paiements et les données sont les deux grands champs de bataille des années à venir", selon Max Jadot, CEO de BNP Paribas Fortis, première banque du pays.

L'économie en ligne réserve encore de nombreuses opportunités aux PME

La numérisation de notre économie est fulgurante. Elle est également la source de très nombreuses opportunités pour les PME, à condition de savoir comment les saisir. Une enquête récente démontre qu'à peine 1 PME sur 10 utilise son site web comme un canal de vente à part entière.

Gagnez un an de coaching digital sur mesure

Quoique la Belgique compte un nombre croissant de start-ups technologiques et d'innovateurs numériques, notre pays ne fait pas partie du peloton de tête en matière de digitalisation. Nous sommes un pays de PME et ces entreprises hésitent manifestement à prendre le train de la digitalisation. Voici de bonnes nouvelles : avec le concours " Boostez votre Business ", les PME et les indépendants peuvent gagner un an de coaching digital.

Toute la vérité sur les marges d'intérêt des banques

Les banques menacent d'augmenter les tarifs de leurs services. Pourtant, elles ont sensiblement augmenté leur marge brute ces dernières années, ce qui a entraîné des bénéfices élevés et de plantureux dividendes pour les actionnaires. Au final, c'est pourtant bien le client qui risque de devenir dupe de cette politique.