Tout sur Mathieu de Lophem

Le directeur général de Deliveroo Benelux a dressé un bilan des trois années d'existence du service de livraison à la demande déjà présent dans huit villes en Belgique.

Deliveroo, le service de livraison de repas à domicile, a renoncé à recourir aux coursiers embauchés sous contrat de travail par la coopérative SMart. Elle précise, mercredi soir, qu'elle a mis en place un modèle qui offre plus de flexibilité aux coursiers que le dispositif de la SMart. "Deliveroo prend toujours des décisions allant dans les meilleurs intérêts de ses coursiers partenaires et ce nouveau modèle leur permet d'organiser leur travail autour de leur vie et non l'inverse", estime la société.

Alors qu'elle a fait pédaler, à tort, ses coursiers pendant six mois sous le statut de la loi De Croo encadrant l'économie collaborative, UberEATS régularise la situation et obtient son agrément. Pourtant, son concurrent Deliveroo attend toujours avant d'introduire une demande d'agrément. Car certains éléments laissent penser que la loi pourrait ne pas s'appliquer aux coursiers à vélo.