Tout sur Mastercard

Un important procès contre Mastercard en vue au Royaume-Uni. L'ancien médiateur financier, Walter Merricks, se voit en effet autorisé à poursuivre le géant américain de système de paiement, qui aurait facturé des frais de transactions potentiellement excessifs aux consommateurs anglais, écrit le Financial Times. Le Britannique réclame, au nom de 46 millions de ses concitoyens, 14 milliards de livres à Mastercard, soit l'équivalent de plus de 16 milliards d'euros.

Si les cartes de débit n'entraînent généralement pas de frais supplémentaires, les cartes de crédit proposées par la plupart des grandes banques sont rarement gratuites. Toutefois, certains petits acteurs proposent des alternatives sans frais. Sont-elles intéressantes ?

Gros changement en vue chez BNP Paribas Fortis: la banque s'apprête à remplacer quatre millions de cartes actuellement en circulation. En effet, le leader bancaire belge vient de signer un accord avec Visa pour remplacer Maestro (du concurrent Mastercard) par Visa Débit.

Renforcée par la crise de la pandémie, l'identité numérique a le vent en poupe, transformant le smartphone en une clé indispensable ouvrant toujours plus de portes dans le monde connecté.

En cette période de confinement et à l'approche des fêtes de fin d'année, les achats en ligne sont en plein boom. Le défi, à l'avenir, est de rendre les paiements électroniques plus surs et moins fastidieux. A quoi ressemblera le futur du paiement en ligne ? Quelques pistes.

Les clients de BNP Paribas Fortis, Hello Bank! et Fintro peuvent désormais utiliser le service Apple Pay pour leurs paiements sans contact, a annoncé mercredi la banque. Ils pourront ainsi avoir recours à cette méthode de paiement pour leurs cartes de débit et de crédit MasterCard, sans frais supplémentaires, et ce partout où les paiements sans contact sont acceptés.

Seuls 4% des transactions bancaires se font sans contact actuellement en Belgique, selon les statistiques dévoilées vendredi par Mastercard, émetteur des cartes de débit Maestro. Pourtant, 6,2 millions d'entre elles, sur un total de 16 millions, sont équipées de cette technologie et 85% des terminaux de paiement à travers le pays sont compatibles. Une fois les appréhensions des consommateurs disparues ou apaisées, Mastercard s'attend dès lors à une évolution très forte et à une percée plus importante du paiement sans contact.

Seuls 4% des transactions bancaires se font sans contact actuellement en Belgique, selon les statistiques dévoilées vendredi par Mastercard, émetteur des cartes de débit Maestro. Pourtant, 6,2 millions d'entre elles, sur un total de 16 millions, sont équipées de cette technologie et 85% des terminaux de paiement à travers le pays sont compatibles. Une fois les appréhensions des consommateurs disparues ou apaisées, Mastercard s'attend dès lors à une évolution très forte et à une percée plus importante du paiement sans contact.

Bancontact, le système de paiement par cartes 100 % belge, a survécu. Il devait disparaître en 2008 pour être remplacé par l'Américain Maestro. Grâce à une révolte des commerçants, les banques l'ont gardé. Et le font progresser vers les smartphones et le commerce électronique. Il représente encore aujourd'hui huit paiements par carte sur 10.