Tout sur Marianne Belgique

Le choix du nouveau nom de l'hebdomadaire pourrait signifier le début d'une fusion éventuelle entre le magazine Moustique mis à l'étal par le groupe Sanoma et l'ancien Marianne Belgique, comme nous l'évoquions déjà ici en octobre dernier.

L'illustre scénographe se retrouve actionnaire d'un hebdomadaire dont l'un des journalistes enquête précisément sur "la face cachée de Dragone". Ça passe ou ça casse ?