Tout sur marée noire

Le groupe pétrolier britannique BP a annoncé jeudi qu'il allait payer plus de 4,5 milliards de dollars d'amende aux autorités américaines dans le cadre de l'accord à l'amiable passé pour régler une partie du dossier de la marée noire du golfe du Mexique.

BP a porté plainte aux Etats-Unis contre Halliburton, l'accusant d'avoir contribué à la marée noire du golfe du Mexique, en plus des poursuites lancées contre Transocean et Cameron International. Mercredi était la date-limite pour déposer plainte.

Transocean estime BP totalement responsable de l'explosion de sa plateforme Deepwater Horizon, dans le golfe du Mexique. Mais face au tollé engendré par les bonus accordés à ses patrons, le groupe suisse a décidé de les reverser aux familles des victimes.

Six mois après la catastrophe du Golfe du Mexique, les comptes de BP sont revenus dans le vert au troisième trimestre. Mais la facture de la marée noire atteint désormais 40 milliards de dollars.

Début septembre, BP évaluait le coût de la marée noire à 8 milliards de dollars. Moins de trois semaines plus tard, la facture s'est gonflée d'un bon milliard et demi, au moment où le pétrolier britannique a définitivement colmaté le puits Macondo 252.

La facture de la marée noire, dans le golfe du Mexique, a déjà doublé par rapport à l'estimation de fin juillet : BP a, pour le moment, dépensé 8 milliards de dollars, tous frais confondus. A quoi s'ajoute le fonds d'indemnisation de 20 milliards...

Quelque 4,9 millions de barils, soit 780 millions de litres de brut, se sont échappés du puits endommagé à l'origine de la marée noire du golfe du Mexique, dont 800.000 barils (127 millions de litres) ont été récupérés par BP, ont annoncé lundi les autorités américaines.

Une étude prévoit une chute marquée du tourisme dans les cinq Etats côtiers du golfe du Mexique, Alabama, Floride, Louisiane, Mississippi et Texas. Une chute qui pourrait durer des années et avoir un impact majeur sur l'économie locale.

Le géant pétrolier britannique BP a estimé lundi que la marée noire provoquée par l'explosion d'une de ses plates-formes pétrolières dans le Golfe du Mexique lui avait coûté jusqu'à présent 1,6 milliard de dollars, soit environ 1,3 milliard d'euros.

BP affirme qu'il assume "la pleine responsabilité" de la marée noire et qu'il paiera "tous les coûts nécessaires et appropriés". Entre le nettoyage, les amendes et les indemnisations, la compagnie pétrolière britannique pourrait finir par payer cher. Du moins, dans un premier temps...