Tout sur Marchés

Francfort, Londres, Tokyo... Les bourses reculent sévèrement vendredi, inquiétées par un nouveau variant du Covid-19 identifié en Afrique du Sud. Ce variant du coronavirus récemment détecté en Afrique du Sud aurait un potentiel de propagation très rapide.

Une année n'est pas l'autre. Alors qu'il avait terminé 2019 sur un gain de plus de 20% et entamé la nouvelle année sur les chapeaux de roue, le Bel 20 a finalement bien mal terminé la décennie. L'indice vedette de la Bourse de Bruxelles achève 2020 sur une baisse de 8,46%. Une "performance" à laquelle la pandémie de Covid-19 n'est bien sûr pas étrangère.

Face à la propagation implacable du coronavirus, un mouvement de panique a saisi les Bourses mondiales. Pour l'enrayer, l'hypothèse d'une fermeture pure et simple des marchés financiers commence à être évoquée, même si autorités et opérateurs rejettent pour l'instant cette idée.

Depuis neuf ans, les marchés boursiers sont en fête. Mais celle-ci peut-elle encore durer ? Les risques économiques, financiers et politiques augmentent. Pourtant personne n'ose encore sortir du marché...