Tout sur marché automobile

La croissance des immatriculations d'automobiles neuves dans l'Union européenne a encore accéléré en avril pour atteindre 9,1% par rapport au même mois de 2015, tirée par l'Italie et l'Espagne, selon les statistiques officielles publiées vendredi. La part de marché de Volkswagen a atteint son plus bas niveau depuis 2011.

Le rythme de croissance du marché automobile européen s'est fortement accéléré en février à 14,3%, conséquence de la grande forme de l'Italie et d'un jour ouvrable supplémentaire, selon les chiffres publiés mercredi par l'Association des constructeurs automobiles européens (ACEA).

Les immatriculations de voitures neuves dans l'Union européenne ont progressé de 6,2% en janvier par rapport au même mois de 2015, grâce à la poursuite de la reprise en Italie et en Espagne. La Belgique, elle, a enregistré un recul net, selon les chiffres officiels publiés mardi.

Seulement 2,9% de hausse contre 8,2% sur l'année: le marché automobile de l'Union européenne a refroidi en octobre, mois marqué par un coup d'arrêt à la progression commerciale de Volkswagen qui est au coeur du scandale de moteurs truqués.

Les constructeurs automobiles ont vu leurs ventes progresser à nouveau nettement l'an dernier aux Etats-Unis, retrouvant des niveaux pas observés depuis 2007, leur santé retrouvée quatre ans après une crise profonde contrastant avec le marché européen en plein marasme.