Tout sur Marc Fiorentino

Si vous aimez, comme les journalistes de Trends-Tendances, décrypter l'actualité et tenter de lui donner un peu de sens, avouez que nous sommes gâtés.

Et si Tesla était le bitcoin de l'automobile? Elon Musk, le fondateur de Tesla, ne se pose pas cette question. Car grâce à ses actions, il est devenu, depuis deux jours, l'homme plus riche du monde.

Nous sommes ou serions face à une bulle. Elle pourrait exploser d'un moment à l'autre. Sauf qu'en Bourse, le timing est crucial. Et s'il est possible de reconnaitre une bulle, il est en revanche impossible de savoir quand elle va exploser. Explications.

L'annonce de l'arrivée prochaine d'un vaccin a redonné du tonus à tout le monde. Et même si cela dure encore quelques mois avant d'être vacciné, cette information capitale montre que ce virus n'est pas éternel.

Si aujourd'hui, il y a de l'espoir, c'est grâce au travail fantastique de notre corps médical. C'est aussi grâce au travail des personnes, dites essentielles (caissières, routiers, magasiniers, policiers, éboueurs, etc.), qui ont continué à travailler pendant la période de confinement. Bien sûr c'est également grâce à la réaction globalement civique de la population, mais c'est aussi grâce à l'Europe !

C'est l'un des multiples paradoxes de cette crise extraordinaire. C'est l'excellent Marc Fiorentino, l'auteur de la lettre d'information Meilleurplacement.com, qui a attiré mon attention sur le sujet suivant. Vous savez que tout le monde parle de la crise actuelle en la comparant avec celle de 1929. Et cela ne fait pas nécessairement plaisir à entendre car c'était une époque très dure, avec des cohortes de chômeurs et des banquiers qui se suicident ; en tout cas, c'est l'image que l'on s'en fait rapidement quand on évoque 1929.

Les banques ne sont plus des banques. Dix années de gestion de crise, de lutte contre la déflation, de taux d'intérêt négatifs et de drogue monétaire les ont transformées en distributeurs d'argent gratuit de la "gardienne de l'euro".

Je rencontre souvent des auditeurs qui me disent que l'actualité économique, voire l'actualité tout court, ne tourne plus rond... Et je leur donne souvent raison. Mais à force de le faire, un auditeur m'a demandé : " Pourquoi ne pas le dire aussi aux autres? " C'est donc ce que je vais faire aujourd'hui. Un exercice qui n'est pas trop difficile à réaliser, je me contenterai d'épingler trois informations de la semaine.

L'or n'est pas en grande forme, alors qu'avec toutes ces tensions politiques et économiques, le métal jaune aurait dû grimper! Amid Faljaoui, notre chroniqueur éco, nous dit pourquoi ce n'est pas le cas, et pourquoi les experts n'y comprennent pas grand-chose.