Tout sur Manpower

Elles ne s'apprennent pas dans les livres ou sur les bancs de l'université. Elles sont innées ou ont été développées par la vie. Les "soft skills" ou le savoir-être ont pris une importance essentielle à l'occasion de la transformation digitale. Une ascension fulgurante que la pandémie a encore accélérée. Le jeu est une façon objective de les mettre en évidence.

"Les pénuries de talents atteignent un nouveau record en Belgique et dans le monde et hypothèquent la croissance des entreprises", met en garde mardi Manpower en marge de sa 12e étude internationale sur le sujet. Chez nous, 35% des employeurs interrogés affirment avoir des difficultés à recruter, soit une augmentation de 11% depuis 2016.

La tendance est à l'optimisme, même si le rythme des embauches devrait être moins soutenu au cours du premier trimestre 2018, selon le baromètre de Manpower sur les perspectives d'emploi, publié mardi. Quelque 8% des 754 employeurs interrogés prévoient de renforcer leurs effectifs d'ici fin mars 2018.

Les candidats n'ont jamais été aussi bien informés sur leur futur employeur potentiel et les postes à pourvoir avant de s'engager dans une procédure de recrutement, rapporte mardi le groupe Manpower, spécialisé dans les ressources humaines, sur la base d'une enquête mondiale menée auprès de quelque 14.000 candidats actifs.

Les employeurs belges font preuve d'un regain d'optimisme dans leurs intentions de recrutement pour le 1er trimestre 2017, selon le baromètre Manpower des perspectives d'emploi. Ils sont 9% des 751 employeurs interrogés fin octobre à prévoir de renforcer leurs effectifs d'ici la fin du mois de mars, tandis que 3% planifient de les réduire. 88% des sondés ne prévoient aucun changement dans leur masse salariale.