Tout sur Makro

Depuis l'an dernier, les hypermarchés Makro ont abandonné leur rayon électro déficitaire pour nouer un partenariat avec Media Markt qui exploite désormais des "shops-in-the-shop" dans les six points de vente de l'enseigne. Un premier bilan de cette collaboration doit être dressé ce début novembre, mais les CEO des deux chaînes livrent déjà leurs impressions.

La situation n'est pas au beau fixe chez Makro, confirme Myriam Nevelsteen, du syndicat chrétien LBC, après la publication par De Tijd, sur son site internet, d'un article évoquant une perte de plusieurs millions d'euros de l'enseigne allemande en Belgique.

La restructuration annoncée par Carrefour n'est que le dernier avatar d'une longue période de turbulences traversée par la grande distribution dans son ensemble. Face à un marché en pleine révolution, nos grandes surfaces tentent de trouver la martingale. Mais leur modèle est à bout de souffle. Il doit être réinventé de fond en comble.

Media Markt va ouvrir en 2017 des points de ventes dans six magasins Makro en Belgique, rapportent lundi Gazet van Antwerpen et Het Nieuwsblad. L'information a été confirmée par Makro. La chaîne d'appareils électroniques va louer des surfaces de vente à Makro qui a pour sa part décidé d'arrêter de vendre ce type de produits.

Direction et syndicats de Douwe Egberts ont conclu un accord sur un plan social alors que la production sur le site de Grimbergen doit s'arrêter le 13 janvier prochain, causant la perte de 274 emplois. Cet accord prévoit, tout comme chez Makro et Axa, une prépension à 55 ans. Il a été approuvé mercredi soir par 80% des travailleurs concernés.

La direction de Makro a annoncé aux organisations syndicales avoir contacté Mediamarkt et la Fnac dans le cadre de la reprise du département Hifi/vidéo, a-t-on appris mercredi de source syndicale. Le département sera abandonné dans le cadre du plan de restructuration annoncé le 13 juin dernier par la direction lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire.

Si la chaîne allemande a connu ses heures de gloire chez nous, son chiffre d'affaires était en net recul depuis plusieurs années. En cause: la crise du modèle de l'hypermarché, mais surtout une identité peu claire pour une entreprise qui, selon certains observateurs, est restéetrop longtemps tournée vers le passé. Sa nouvelle stratégie commerciale est un plan de survie.

Le groupe de distribution allemand Metro - connu en Belgique pour les enseignes Media Markt et Makro - souhaite se diviser en deux entreprises indépendantes, l'une dédiée à la vente en gros et à l'alimentation, l'autre spécialisée dans l'électronique grand public, a-t-il annoncé mercredi à Düsseldorf.

Souffrant de la crise et de l'évolution du comportement des consommateurs, la chaîne de grands magasins annonce une restructuration. 370 emplois sont menacés.