Tout sur Maestro

Seuls 25 cas de skimming ont été enregistrés depuis le début de l'année, contre près de 500 début 2010. Les banques auraient-elles réussi à contrer cette technique, qui consiste à copier la bande magnétique d'une carte bancaire tout en filmant le code secret ?

Le 17 janvier dernier, 22 banques belges ont procédé au blocage de la fonction Maestro pour l'utilisation des cartes de débit en dehors de l'Europe. Depuis, elles n'ont plus enregistré aucune fraude par skimming avec les cartes Maestro, a affirmé vendredi le porte-parole de Atos Worldline, Jean-Michel Dasnoy. Atos Worldline gère le réseau des paiements électroniques en Belgique et assure le service "Card Stop".

Sous pression depuis l'annonce de leur décision de n'autoriser la carte Maestro qu'à l'intérieur de l'Europe, les banques accordent des exceptions. Mais aucune uniformité n'est encore instaurée entre elles...

Test-Achats juge "absurde" le blocage des cartes Maestro hors d'Europe à partir du 17 janvier prochain. Une mesure a été prise pour lutter contre le skimming, une technique de fraude à la carte bancaire.