Tout sur Machelen

Version allégée du défunt projet Uplace, Broeklin essuie les mêmes critiques: la Flandre possède déjà trop de surfaces commerciales. En construire de nouvelles alors que tant d'espaces restent inoccupés n'aurait guère de sens.

Les syndicats socialiste ABVV (FGTB) et chrétien ACV (CSC) entendent mener des actions jeudi devant le siège de l'entreprise de catering Newrest Servair Belgium, à Machelen en Brabant flamand. Les organisations syndicales affirment que l'entreprise paie ses employés belges, depuis son arrivée dans le pays en 2015, 3 à 6 euros de moins à l'heure que ce qui est fixé dans la convention collective de travail (CCT) du secteur.

Le bourgmestre de Vilvorde, Hans Bonte (sp.a), ne voit qu'une seule solution au dossier Uplace: abandonner complètement l'idée du "centre d'expérience", rassemblant des bureaux, espaces commerciaux, hôtel, cinéma, etc. et ériger à la place une "forêt récréative", écrit De Standaard vendredi.

Le Conseil d'Etat a annulé ce vendredi le plan régional d'exécution spatiale pour le complexe Uplace projeté à Machelen (Brabant flamand). Le Conseil d'Etat estime que les plans d'aménagement n'engendreraient pas une réduction mais bien une "augmentation substantielle" de la surface commerciale autorisée dans la zone Uplace (au nord de Bruxelles).

Les responsables du projet de centre de loisirs Uplace à Machelen (Brabant flamand) disposent désormais de tous les permis nécessaires. Ils annoncent, dans un communiqué diffusé vendredi, le début des travaux en 2017.

Une trentaine de profils dans les 92 cas belges recensés dans les Bahamas Leaks sont liés au groupe énergétique américain ExxonMobil, rapportent vendredi les médias belges De Tijd, Knack et Le Soir, membres du Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) qui a publié mercredi soir des données concernant plus de 175.000 sociétés-écrans bahaméennes.

Le conseil flamand du contentieux des autorisations urbanistiques a cassé mardi le permis de bâtir de "Uplace", un grand complexe commercial censé s'ériger à Machelen. Le permis n'aurait pas le fondement juridique requis puisque le Conseil d'Etat a invalidé le plan d'aménagement du territoire régional (GRUP) sur lequel reposait le projet. Les promoteurs du projet ont annoncé en début de soirée qu'ils demanderaient un nouveau permis.