Tout sur Luminus

Le conseil d'administration d'EDF Luminus a décidé d'introduire la société en Bourse. Mais les représentants des actionnaires liés aux communes belges, qui détiennent 36,5% du capital de la société, ont voté contre, rapportent plusieurs journaux ce vendredi.

Le groupe français EDF, actionnaire majoritaire, et les actionnaires belges liés aux communes d'EDF Luminus sont engagés dans un bras de fer sur l'avenir du fournisseur d'énergie, révèle L'Echo mercredi. L'entreprise planche sur le scénario d'une introduction en Bourse.

Une centaine de travailleurs de Luminus ont refusé de prendre leur poste lundi matin à Hasselt afin de dénoncer le licenciement d'un collègue. Des actions pourraient suivre à Liège et à Gand, le personnel protestant contre la gestion des ressources humaines au sein de l'entreprise, a indiqué Tim Grommen (FGTB).

EDF Luminus a annoncé au cours d'un conseil d'entreprise, la mise à l'arrêt temporaire des centrales d'Angleur (78 MW) et d'Izegem (22 MW) ainsi que la fermeture définitive de l'unité au fioul de Monsin (70 MW, Liège), a indiqué la CGSP mardi matin.

L'entente cordiale entre producteurs d'électricité et autorités publiques, ce n'est pas encore pour demain, en Belgique. Dernier rebondissement en date : ce mercredi, EDF Luminus a annoncé à son tour son intention de contester la taxe pesant sur le nucléaire _ un recours devrait être introduit dans les jours qui viennent auprès de la Cour Constitutionnelle. A son tour puisque, ce faisant, le numéro deux du marché rejoint Electrabel, qui avait lancé la fronde dès la mi-juin.

Le régulateur du marché de l'énergie, la CREG, veut limiter la liberté des grands fournisseurs d'énergie, comme Electrabel, EDF Luminus et Nuon, de fixer leurs prix, écrivent l'Echo et De Tijd samedi.

Electrabel a perdu 19.000 clients wallons, soit 2%, face à des opérateurs alternatifs qui progressent, révèlent les chiffres de la Commission wallonne pour l'Energie.

Luminus veut poser un "geste fort en tant que premier challenger du marché" belge de l'énergie : la filiale du français d'EDF, loin d'augmenter ses prix comme certains de ses concurrents, les diminuera.

"Les fournisseurs n'ont pas respecté l'esprit de la loi", a affirmé vendredi l'UCM, l'Union des classes moyennes, contactée par Belga. Les fournisseurs Electrabel et Luminus ont augmenté leur prix du gaz alors que le gouvernement avait décidé du gel des prix à partir du 1er avril. Pour l'UCM, la situation doit être éclaircie avant la fin du mois d'avril.

Malgré "l'amélioration notable de la performance de la société sous sa direction", l'énergéticien SPE (Luminus) met fin aux fonctions de CEO de Luc Sterckx "en accord avec l'intéressé". Il est remplacé par le Français Christian Gosse, COO de l'entreprise.

Froid intense fin 2010, prix de l'énergie en hausse sur les marchés internationaux : Electrabel a écrit un e-mail à certains de ses clients pour leur conseiller d'augmenter leurs factures mensuelles intermédiaires.

En novembre et décembre 2008, Electrabel et Luminus ont signé massivement des contrats à prix fixe... à un moment où leurs tarifs étaient les plus élevés. Les deux fournisseurs démentent avoir agi sciemment.