Tout sur Lufthansa

La compagnie aérienne Lufthansa a décidé de réduire jusqu'à 50% de ses capacités de vol lors des prochaines semaines en raison des conséquences de l'épidémie de coronavirus, annonce le groupe vendredi. Cette mesure vise à limiter les conséquences financières de la baisse de la demande.

Le groupe aérien Lufthansa a annoncé jeudi la suspension de tous ses vols vers Israël à partir du 8 mars, au lendemain de la décision de ce pays d'interdire l'accès à son territoire aux ressortissants de plusieurs pays européens afin d'éviter la propagation du nouveau coronavirus. Cette décision concerne plusieurs filiales de l'entreprise allemande mais pas Brussels Airlines, qui continue, pour le moment, à desservir Tel Aviv.

La compagnie aérienne allemande Lufthansa va immobiliser 150 de ses appareils en raison de la baisse de trafic aérien générée par l'épidémie de coronavirus, a annoncé un porte-parole du groupe mercredi à l'AFP.

La première compagnie allemande Lufthansa a annoncé mercredi la suspension immédiate de tous ses vols vers et en provenance de la Chine continentale, alors que quatre cas d'infection par le nouveau coronavirus ont été détectés en Bavière.

Une grève de trois jours entamée lundi au sein de Germanwings, une filiale low-cost de Lufthansa, va clouer au sol près de 180 avions avec la menace d'une prolongation faute d'accord avec la direction.

Les chances sont grandes de voir un Belge succéder à l'Allemande démissionnaire Christina Foerster à la tête de Brussels Airlines. Dieter Vranckx, actuel directeur financier de la compagnie belge, est en pole position pour décrocher le poste de CEO, a-t-on appris au sein de l'entreprise, après la sortie du nom par le journal De Standaard. Le conseil d'administration de Brussels Airlines devrait se pencher sur la question cette semaine.

Le groupe aéronautique allemand Lufthansa et le syndicat Ufo représentant le personnel de cabine se sont accordés pour entamer une procédure de conciliation. Tant que celle-ci suivra son cours, il n'y aura pas de nouvelles grèves au sein de la compagnie homonyme ou des filiales allemandes du groupe, ont annoncé les deux parties mardi.

Le plan d'avenir "Reboot" de Brussels Airlines, élaboré par la direction de la compagnie aérienne, est "pire qu'un plan social", assènent la CNE et son pendant flamand ACV Puls dans un tract envoyé à leurs affiliés et qu'a pu consulter l'agence Belga. Le syndicat chrétien demande à l'entreprise d'être claire et honnête avec ses travailleurs et l'appelle à communiquer au plus vite ses intentions en ce qui concerne l'emploi en son sein.