Tout sur Lufthansa

Une trentaine de membres du personnel de cabine de Brussels Airlines observeront mardi un mouvement de grève "symbolique" d'une journée, a-t-on appris lundi auprès des syndicats de la compagnie aérienne. Il s'agit des personnes qui s'étaient présentées comme candidates lors des élections sociales d'il y a quelques mois.

L'interdiction des voyages non essentiels au premier trimestre et les restrictions de voyage continues ont gravement affecté le nombre de passagers de la compagnie aérienne, selon cette dernière. La compagnie aérienne ne fait pas de prévisions pour l'ensemble de 2021, en raison de la "situation toujours incertaine et imprévisible causée par la crise actuelle du Covid-19 dans le monde".

Le groupe aéronautique allemand Lufthansa, maison-mère de Brussels Airlines, veut rembourser dans les mois qui viennent les milliards d'euros d'aides publiques accordées en Allemagne dans le cadre de la crise du coronavirus. C'est ce qu'a annoncé son CEO Carsten Spohr, vendredi, lors de la Conférence nationale de l'aviation à Schönefeld.

L'introduction d'interdictions de vol n'est pas un moyen efficace de lutter contre le changement climatique. C'est ce qu'a déclaré Carsten Spohr, le patron du groupe aéronautique allemand Lufthansa, avant une importante conférence sur l'aviation à Berlin. Selon le CEO de l'entreprise allemande, la solution réside dans la technologie et des solutions dans ce domaine sont en cours d'élaboration, a-t-il souligné.

La compagnie aérienne Lufthansa veut faire voler dans les prochaines semaines jusqu'à 50 avions de plus, percevant une bonne reprise des voyages. "La semaine dernière, il s'agissait de la meilleure semaine depuis avril 2020", a confirmé le membre du comité exécutif Harry Hohmeister dans la presse allemande.

Lufthansa demande mardi à son assemblée générale le feu vert pour une augmentation du capital de 5,5 milliards d'euros maximum afin de rembourser les aides publiques qui ont permis au premier groupe européen de transport aérien d'éviter la faillite en pleine crise du Covid-19.

Brussels Airlines prévoit de remonter cette année à 55% de l'offre de 2019. Grâce au marché africain. C'est proportionnellement mieux que la prévision pour l'ensemble du groupe Lufthansa, dont fait partie la compagnie belge.