Tout sur Luc Partoune

Le Français Christophe Bernardini, choisi par le conseil d'administration de Liège Airport le 9 juillet dernier pour en devenir le nouveau patron, vient de décider de refuser le poste, indique mercredi l'aéroport liégeois, confirmant une information du Soir et de La Meuse. L'intéressé devait en théorie prendre ses fonctions à la mi-septembre. Un comité de direction est prévu le 3 septembre et se penchera sur la succession du CEO ad interim actuel, Frédéric Jacquet, qui était lui-même candidat à pérenniser son poste.

L'aéroport de Liège a trouvé son nouveau CEO, un "candidat externe", dont le nom ne sera pas communiqué avant mercredi, ont fait savoir vendredi soir les responsables de Liege Airport. Le nouveau CEO prendra ses fonctions en septembre et, en attendant, Frédéric Jacquet, poursuivra l'intérim.

Le conseil d'administration de Liege Airport qui se réunissait dans la soirée mardi a confirmé le licenciement du directeur général Luc Partoune, pour faute grave, dans un communiqué de presse diffusé dans la nuit annonçant une procédure de recrutement "rapidement" pour le remplacer.

Le Cercle de Wallonie a accueilli au château de Colonster à Liège le CEO de Liege Airport, qui a expliqué ce qui incite les investisseurs chinois à atterrir sur le tarmac du huitième aéroport cargo européen.

Brussels Airport a accueilli 24,78 millions de passagers l'an dernier, ce qui constitue un record absolu dans l'histoire de l'aéroport. Le volume dépasse de 5,6% celui de la dernière année record, en 2015. De son côté, Liège Airport a également enregistré une importante croissance.

Liège Airport prévoit d'investir 50 millions d'euros en 2018, selon un communiqué diffusé mercredi. Quatre nouvelles positions de parkings avions pour gros-porteurs seront construits pour un montant de 30 millions d'euros, tandis que 20.000 m2 de halls cargo supplémentaires seront aménagés (20 millions d'euros).