Tout sur Loterie Nationale

La Loterie Nationale a engrangé un chiffre d'affaires de 1,442 milliard d'euros en 2019, enregistrant une quatrième année de croissance consécutive et une troisième année record d'affilée, a détaillé vendredi son CEO Jannie Haek. Cette tendance s'explique notamment par la progression des ventes digitales et le succès des produits traditionnels.

A l'image de la Française des Jeux (FDJ), qui a fait son entrée à la Bourse de Paris jeudi, le patron de la Loterie nationale verrait bien l'entreprise suivre le même schéma, à Bruxelles cette fois. "Un beau dossier pour l'investisseur belge", estime ainsi Jannie Haek dans les colonnes de L'Echo et De Tijd vendredi. Pour le ministre fédéral de tutelle David Clarinval (MR), une telle opération n'est toutefois "pas à l'ordre du jour".

La Loterie Nationale vient de clôturer une année record à, presque, tous les niveaux. Tant le chiffre d'affaires engrangé, que le nombre de gagnants et les montants redistribués ont atteint des sommets, a indiqué vendredi le CEO Jannie Haek. Seul montant stable ? Celui réinvesti dans les bonnes causes et autres projets soutenus par l'institution.

L'administrateur délégué de la Loterie nationale a présenté le rôle de celle-ci et ses implications économiques mais également sociétales dans un contexte de plus en plus concurrentiel.

La Loterie Nationale veut "ouvrir une chaîne de magasins" afin d'y proposer ses produits. La recherche d'emplacements commerciaux a déjà commencé à Anvers, Gand, Namur et Liège, écrivent vendredi De Gazet van Antwerpen et Het Nieuwsblad, qui ont découvert l'information dans le bulletin des adjudications.

La Loterie Nationale a engrangé un chiffre d'affaires de 1,275 milliard d'euros en 2017. "C'est une année record avec une croissance de 8%", a commenté Jean-Nicolas David, CFO de la Loterie Nationale.

L'erreur se révèle généralement vertueuse... si on en tire un enseignement pour le futur. Néanmoins, elle fait généralement perdre du temps. Ce que les entrepreneurs n'ont pas. Et si vous profitiez des erreurs commises par les autres ? Ce mardi, 10 nouveaux pièges à éviter, issus de l'expérience d'une série d'entrepreneurs.

La Chambre a donné le feu vert à une possible privatisation de Bpost et de Proximus. D'idéologique, le dossier est devenu purement financier. Les deux entreprises sont actives sur des marchés concurrentiels et gérées selon des critères de plus en plus privés... et ne sont pas les seuls titres que l'État pourrait revendre. Par morceaux ou en bloc ?

La Loterie Nationale reverse 53% de son chiffre d'affaires aux gagnants de ses jeux... mais trois fois moins à des oeuvres de charité et autres "bonnes causes". Au classement des loteries européennes les plus généreuses, elle apparaît loin derrière le Portugal et l'Irlande.