Tout sur licenciements

Les curateurs ont licencié mardi les 220 travailleurs de l'entreprise en faillite MS Mode, ont indiqué le Setca et la CSC. Les discussions se poursuivent avec deux candidats repreneurs.

Coca-Cola Entreprises a annoncé mardi son intention de rénover de fond en comble son usine de mise en bouteille de Zwijnaarde (Gand, Flandre orientale). Cette modernisation progressive s'accompagnera d'un investissement de 75 millions d'euros mais pourrait entraîner la suppression de 120 emplois d'ici 2018, selon le géant américain des sodas.

La direction de MACtac Europe a annoncé jeudi son intention de procéder à une réorganisation qui pourrait entraîner le départ de 131 collaborateurs sur le site de Soignies, où elle prévoit parallèlement de nouveaux investissements, et 44 emplois risquent également de passer à la trappe à Genk.

La direction de l'entreprise Ineos Feluy, active dans le secteur de la chimie, a annoncé mardi aux représentants du personnel son intention de procéder à un licenciement collectif qui pourrait concerner 33 emplois sur un total de 202. La perte d'un client majeur est, selon la direction, à l'origine de la décision.

Le nombre de travailleurs licenciés au terme d'une procédure de licencie­ment collectif est retombé à son ni­veau le plus bas depuis 2011, selon les dernières statistiques du Service public fédéral Emploi, relayées samedi par La Libre Belgique. En 2014, 5.830 travailleurs ont été touchés, dans 87 entreprises, surtout flamandes.

La direction de Philips envisage de supprimer 170 des 1.150 emplois à l'usine de Turnhout, ont appris les syndicats jeudi lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire. Quelque 82 ouvriers et 88 cadres et employés seraient concernés.

La direction de l'entreprise de vente par correspondance 3 Suisses a annoncé mercredi matin, au cours d'un conseil d'entreprise extraordinaire, son intention de fermer son site d'Orcq (Tournai) mais de créer une structure afin de soutenir le développement digital de la marque en Belgique.

En deux ans et demi, le secteur de la construction a perdu 12.400 emplois et 6.000 emplois supplémentaires pourraient disparaître d'ici la fin de l'année prochaine, ce qui porterait le total des emplois sacrifiés à plus de 18.000 en quatre ans, a mis en garde mardi la Confédération Construction au cours d'une conférence de presse.

Le numéro deux mondial des poids lourds, le suédois Volvo, envisage de supprimer près de 3.000 postes dans le cadre de son programme de restructuration, affirmait mercredi le quotidien économique Dagens Industri.

On a dénombré durant le premier trimestre de cette année 4.673 personnes concernées par une annonce de licenciement collectif, selon les premiers chiffres pour l'année 2013 du SPF Emploi, rapportés mardi par le journal Le Soir. Cela représente une hausse par rapport à la même période l'an passé.

Les journalistes de la BBC ont entamé lundi à minuit (01H00 en Belgique) une grève de 24 heures pour protester contre des licenciements, un mouvement qui pourrait provoquer des interruptions dans les émissions radio-télévisées de la chaîne britannique.

Cent nonante et un emplois sont menacés chez Coca-Cola en raison de l'intention de la direction de délocaliser certains services vers l'Europe de l'Est, a indiqué jeudi le front commun syndical à l'issue d'un conseil d'entreprise européen. Cinquante quatre emplois sont menacés à l'entreprise Coca-Cola d'Anderlecht, apprenait-on mercredi de sources syndicales à la suite d'un conseil d'entreprise extraordinaire. Cette restructuration du site anderlechtois-qui devrait être effective en 2013-est une conséquence directe de la délocalisation de certains services.

Le géant de l'électronique japonais Sharp envisage de supprimer 3.000 emplois après des pertes importantes au second trimestre, rapporte l'agence de presse nippone Kyodo.