Tout sur Liban

Le magnat déchu de l'automobile Carlos Ghosn a prédit auprès de son avocat japonais Nobuo Gohara que le constructeur automobile Nissan ferait faillite d'ici deux à trois ans, a confié ce dernier lors d'une conférence de presse mercredi. L'ancien patron de Renault-Nissan, accusé de malversations au Japon, n'a pas expliqué de manière détaillée sa prédiction.

L'ancien PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, a clamé son "innocence" mercredi, et s'est dit décidé à "laver son honneur", lors de sa première apparition publique à Beyrouth depuis sa fuite rocambolesque du Japon, où il est accusé de malversations financières.

Stupeur à la veille du Nouvel An : Carlos Ghosn a annoncé, dans un bref communiqué, son arrivée au Liban après une exfiltration du Japon digne des romans d'espionnage.

Carlos Ghosn donne mercredi à Beyrouth une conférence de presse très attendue, une première apparition publique du magnat déchu de l'automobile qui pourrait éclaircir les circonstances rocambolesques de sa fuite du Japon, où il est accusé de malversations financières.

En fuyant au Liban, Carlos Ghosn a commis un acte "extrêmement regrettable" et a bafoué le système judiciaire japonais, a estimé mardi le groupe automobile Nissan, souhaitant continuer à poursuivre son ancien patron emblématique qu'il accuse de malversations financières.

Ivan Tirtiaux, acteur-musicien du spectacle " Le présent qui déborde " au National

Le constructeur aéronautique Boeing s'embourbe dans une crise mondiale depuis que deux de ses avions 737 MAX se sont écrasés à quelques mois d'intervalle. Après le crash d'un de ces appareils dimanche à l'est de la capitale éthiopienne Addis Abeba, de nombreux États ont tour à tour interdit aux Boeing 737 MAX l'accès à leur espace aérien. Le champion des ventes américain a ainsi perdu en deux jours près de 27 milliards de dollars de capitalisation boursière.

Le travail de l'exceptionnel reporter anglais est présenté dans une importante expo londonienne à la Tate Britain où ses images de conflits, comme de paysages, n'occultent jamais les fêlures humaines.

A la tête de la banque centrale du Liban depuis plus d'un quart de siècle, personnage clé du pays qui maintient son économie à flot, Riad Salamé était dernièrement de passage à Bruxelles. L'occasion d'en savoir un peu plus sur l'avenir de l'économie libanaise et sur ce banquier central atypique.