Tout sur Le Figaro

Je ne sais pas si les auditeurs sont des bouches à sucre comme moi, mais c'est vrai que cet amour du sucre est en quelque sorte un poison (je n'ai pas besoin de rappeler que le sucre est à l'origine de très nombreuses maladies) et c'est a raison pour laquelle, le sucre fait l'objet d'une surveillance accrue des pouvoirs publics mais aussi des citoyens.

Dire à tout le monde, et aux jeunes en particulier, qu'il faudra apprendre à coder pour survivre dans le monde de demain est une idée stupide. C'est comme si on disait que demain, tout le monde peut devenir astrophysicien ou neurochirgien! Amid Faljaoui explique le coup de gueule du docteur Laurent Alexandre, un spécialiste de l'intelligence artificielle.

L'application FaceApp fait fureur en ce moment car elle permet notamment de nous vieillir -du moins nos photos- avec beaucoup de crédibilité. Amid Faljaoui nous parle du volet privé dont personne ne parle mais qui est important.

De prime abord, la mode des filtres à selfie semble plutôt sympathique et retoucher son visage semble en effet anodin. Mais en réalité, ces filtres à selfie sont potentiellement dangereux et peuvent provoquer des troubles obsessionnels. Une sorte de sucre " visuel ", car on en devient accro sans s'en rendre compte.

C'est étonnant mais d'ici quelques années, il y aura plus de morts que de vivants sur Facebook. Cette situation posera un défi pour les historiens du futur : peut-on accepter que des données, qui illustrent notre histoire collective, soient la propriété d'une entreprise privée ?

Spotify donne désormais la possibilité de bloquer ou bannir un artiste que vous ne voulez plus entendre parce qu'il est accusé de viol, par exemple. Et quant à WhatsApp, pour freiner la propagation de fausses informations, la messagerie ne nous permet plus de transférer nos vidéos à plus de 5 destinataires! Amid Faljaoui, notre chroniqueur économique, nous en dit plus sur tous ces changements positifs récents!