Tout sur LBO

La mise en place du registre des bénéficiaires effectifs (UBO) s'inscrit dans un long cheminement vers un cadastre des fortunes. Le point de départ remonte en 2005 avec la décision de supprimer les titres au porteur. Désormais, le registre UBO va faire la lumière sur les constructions patrimoniales, même celles impliquant des structures à étage internationales ou des sociétés sans personnalité juridique. L'anonymat devient ainsi de plus en plus difficile.