Tout sur Laurent Arnauts

Le gendarme des marchés est d'avis qu'il faut nommer un expert avant que Nyrstar tienne l'assemblée qui doit décider de sa dissolution.

Il y a un gros problème de protection des actionnaires minoritaires en Belgique, estimait mardi Kris Vansanten, à la tête du bureau de consultance Quanteus et actionnaires de Nyrstar, après la présentation du réviseur d'entreprise Deloitte au cours de l'assemblée générale de l'entreprise leader sur le marché du zinc. Deloitte a ainsi commenté que sa fonction se limitait à "juger de la validité des comptes annuels, et non de l'opportunité des décisions prises" par le conseil d'administration.

Le tribunal néerlandophone de l'entreprise de Bruxelles s'est penché mercredi sur la procédure en référé introduite par un groupe d'actionnaires contre la société cotée Nyrstar. Les plaignants exigent un accès à une série de documents, la désignation d'un administrateur provisoire et la suspension de plusieurs décisions du conseil d'administration de l'entreprise. Le tribunal rendra sa décision dans les 14 jours, soit d'ici à la fin août.

Les petits actionnaires du spécialiste du zinc Nyrstar s'inquiètent du flou qui subsiste autour du plan de sauvetage imaginé par Trafigura, l'actionnaire majoritaire. Certains ont consulté les avocats Robert Wtterwulghe et Laurent Arnauts en vue de l'assemblée générale qui devrait se tenir le 25 juin prochain, et ces derniers ont décidé d'envoyer une mise en demeure à la direction, peut-on lire mardi dans l'Echo et De Tijd.

Yves Delacollette a rejoint comme associé Watt Legal, le cabinet d'avocats spécialisé en droit financier et actions collectives fondé par Laurent Arnauts et le professeur Robert Wtterwulghe.