Tout sur Lahoucine Ourhibel

Réunis sur le site de NLMK Clabecq jusqu'à 13h30 mardi, heure à laquelle aura lieu le troisième conseil d'entreprise extraordinaire depuis l'annonce de la restructuration envisagée par le groupe sidérurgique, les syndicats ont décidé de ne pas discuter avec la direction. Celle-ci aurait préféré tenir la réunion à Nivelles et ne pas se rendre sur le site de l'usine. Les syndicats, avant de se déplacer pour discuter, demandaient que les mesures de gel d'index et de salaire envisagées par NLMK soient préalablement retirées. Ils disent avoir essuyé un refus et comptent à présent demander une conciliation.