Tout sur Lada

Victime de la pandémie, le marché automobile européen s'est encore effondré de 52,3% en mai sur un an, moins lourdement qu'en avril toutefois grâce à la réouverture des concessionnaires dans de nombreux pays, selon des données publiées mercredi.

Le groupe français est en passe de réussir un pari très risqué : faire du pays de Poutine son premier marché. Avec sa marque, mais aussi en reprenant le premier constructeur du pays, Lada, dont les modèles sont désormais presque sexys.