Tout sur La Libre Belgique

Dans le secteur hôtelier à Bruxelles, "le terme catastrophe ne suffit pas pour décrire ce qui se passe tant les indicateurs sont mauvais", fait part Rodolphe Van Weyenbergh, secrétaire général de la BHA (Brussels Hotel Association) dans La Libre Belgique mardi. Les établissements bruxellois sont donc "quasi vides" et des faillites sont à craindre.

Etienne Davignon, longtemps président de Brussels Airlines et figure historique de la compagnie, ne fera pas partie du nouveau conseil d'administration de l'entreprise, rapporte La Libre Belgique dimanche sur son site internet.

Les Belges ne se rendent pas (pour 20 % des ménages) ou moins souvent (70 %) dans les magasins, ressort-il d'une enquête sur la consommation de l'Economic Risk Management Group (ERMG), qui pilote le suivi de la crise sur le plan socio-économique, citée mercredi dans La Libre Belgique.

Le "chèque consommation" d'une valeur maximum de 300 euros visant à soutenir le pouvoir d'achat des travailleurs et certains secteurs très durement frappés par la crise ne séduit encore que peu de chefs d'entreprise, rapporte samedi La Libre Belgique sur la base d'une enquête menée par le prestataire de services RH Acerta.

Olivier de Wasseige, le patron des patrons wallons, plaide pour un plan de relance articulé entre les différents niveaux de pouvoir. Dans les colonnes de La Libre Belgique mercredi, l'administrateur délégué de l'Union wallonne des entreprises (UWE) regrette que chaque Région ait fait cavalier seul tant sur le dépistage que la réouverture des écoles ou encore la gestion des masques.

Le groupe allemand Lufthansa, la maison-mère allemande de la compagnie Brussels Airlines qui a annoncé un plan menacant jusqu'à 1.000 emplois - un quart de ses effectifs -, a rejeté la proposition d'aide de l'Etat belge formulée par le gouvernement, après avoir demandé un montant de 390 millions d'euros pour sauver l'entreprise, rapporte mardi soir le journal La Libre Belgique sur son site internet.

Une entreprise sur cinq n'a toujours pas complété le registre UBO (Ultimate Beneficial Owner), indique jeudi La Libre Belgique. Ce répertoire, exigé par directive européenne dans le but de prévenir le blanchiment de capitaux ou le financement du terrorisme, doit centraliser les informations sur les bénéficiaires effectifs des entreprises (actionnaires, dirigeants principaux, administrateurs, etc.).

La société de consultance KPMG doublera la prime quotidienne qu'elle propose à ses travailleurs lorsque ceux-ci décident de délaisser leur voiture de société au profit des transports en commun pour se rendre sur leur lieu de travail. Dix euros par jour leur seront proposés à partir du 1er février, rapportent vendredi La Libre Belgique et De Standaard.

Les autorités belges viennent de prolonger jusqu'à fin mars prochain l'interdiction de vol des modèles 8 et 9 du Boeing 737 Max, peut-on lire jeudi sur le site internet de La Libre Belgique. Ces avions sont cloués au sol depuis mars 2019 à la suite de deux accidents qui ont coûté la vie à 346 personnes, en octobre 2018 et mars 2019.

Le CEO ad interim de Nethys entend se séparer des Editions de l'Avenir courant 2020. "Il y a clairement la volonté de vendre les titres de presse qui sont liés à Nethys", affirme ainsi Renaud Witmeur dans les colonnes de La Libre Belgique lundi. Il souhaite que le processus de vente puisse débuter, si possible, dès la fin du mois de janvier prochain. Les filiales Win et Elicio ne sont, elles, pas à vendre pour le moment.

Parmi les indépendants à titre principal, les femmes représentent près d'un tiers des effectifs depuis cinq ans, mais au sein des professions libérales en particulier, la répartition est plus égalitaire, rapporte mercredi La Libre Belgique, sur base d'une étude de l'Union des classes moyennes (UCM).

Des arrêts de travail au sein du personnel de Ryanair commenceront mercredi au Portugal. Le personnel basé en Belgique ne participe pas à ces grèves mais les aéroports du pays pourraient être touchés par ces arrêts. Selon la CNE, citée par La Libre Belgique, la direction de la compagnie aérienne a par ailleurs demandé au personnel basé en Belgique de remplacer les hôtesses et stewards grévistes portugais sur plusieurs vols. Bref de "casser" le mouvement, déplore le syndicat.