Tout sur Kurt Callaerts

La colère gronde de nouveau chez les contrôleurs du ciel belge. La paix sociale ne peut plus être respectée et les risques de voir se déclencher de nouveaux mouvements de grève sont "très élevés", avertit lundi Kurt Callaerts, membre la CSC-ACV.

Des actions de grève pourraient avoir lieu parmi les contrôleurs aériens à la fin de la semaine de carnaval. Le syndicat chrétien ACV a en effet introduit un préavis en ce sens chez Skeyes, la société chargée du contrôle de l'espace aérien belge, après que la direction eut commis vendredi matin une "rupture de contrat" lors d'un comité paritaire, dénonce le syndicaliste Kurt Callaerts.

Le syndicat chrétien ACV (pendant flamand de la CSC) a rejeté la proposition relative au nouveau mécanisme de planning de Skeyes, a indiqué le secrétaire Kurt Callaerts. Le malaise parmi le personnel du contrôleur aérien reste énorme, selon la source syndicale qui n'exclut pas des actions spontanées.

Brussels Airlines a déjà supprimé 28 vols de et vers Brussels Airport qui étaient prévus le 13 février, jour de la grève nationale décrétée par le front commun syndical. Les conséquences pourraient encore être plus importantes, en fonction du niveau de participation à la grève d'autres acteurs du secteur aérien. Si les contrôleurs aériens de Skeyes devaient faire grève en nombre, le trafic aérien pourrait être quasiment paralysé.