Tout sur Kristalina Georgieva

La croissance mondiale est en train de s'accélérer, tirée par les Etats-Unis et la Chine, s'est félicitée mardi la patronne du Fonds monétaire international, mais elle a pointé aussi les risques d'une reprise désynchronisée entre les pays.

La crise économique provoquée par la pandémie laisse de nombreuses économies à la traîne, aggravant le sort des plus pauvres, a déploré mercredi la dirigeante du Fonds monétaire international, incriminant notamment l'accès "inégal" aux vaccins.

L'économie mondiale, précipitée au printemps dans une profonde récession par la pandémie de Covid-19, a commencé une longue ascension vers la reprise qui sera "difficile", "inégale" et sujette à de potentiels "contretemps", a prévenu mardi la dirigeante du FMI.

Les ministres des Finances et chefs des banques centrales des pays du G20 tiennent samedi une réunion virtuelle sur la reprise de l'économie mondiale, gravement affectée par le coronavirus, au milieu d'appels à l'allègement de la dette des pays pauvres.

Les pays doivent "tout faire" pour promouvoir une reprise économique respectueuse de l'environnement après la pandémie de coronavirus, prône la directrice générale du Fonds monétaire international dans un discours prononcé à l'occasion d'une conférence virtuelle sur le climat.

Les ministres des Finances et les banquiers centraux du groupe G20 ont donné leur aval mercredi à une suspension immédiate et pour une durée d'un an de la dette des pays les plus pauvres, particulièrement fragilisés par la crise provoquée par la pandémie du coronavirus.