Tout sur kredyt bank

KBC, qui doit se séparer de plusieurs divisions pour rembourser les aides d'Etat et satisfaire la Commission européenne, compte bien engranger 2,5 milliards d'euros via la vente de ses 80 % dans la polonaise Kredyt Bank.