Tout sur KPN

L'année s'annonce bien remplie pour Cegeka. La société KPN Consulting, récemment rachetée par la société IT d'Hasselt, doit être intégrée à ses activités néerlandaises. Le CEO Stijn Bijnens souhaite que l'entreprise se positionne également dans le domaine de la cybersécurité et en Allemagne.

La décision de l'opérateur télécom néerlandais KPN de renoncer à engager Dominique Leroy comme CEO à partir du 1er décembre "ne change rien" au processus en cours chez Proximus, réagit lundi l'entreprise semi-publique. Une procédure y a en effet été mise en place afin de trouver un nouvel administrateur délégué depuis l'annonce du départ de Mme Leroy et celle-ci se poursuit, précise-t-on.

Le groupe télécoms néerlandais KPN renonce à engager comme CEO Dominique Leroy, l'ancienne patronne de Proximus, a-t-il annoncé lundi dans un communiqué, justifiant sa décision par les enquêtes visant Mme Leroy et les incertitudes qu'elles entraînaient sur le moment de son entrée en fonction, initialement prévue le 1er décembre.

Le président ad interim de KPN, Joost Farwerck, sera le nouveau CEO de l'opérateur télécom néerlandais à partir du 1er décembre, a annoncé ce dernier mardi matin. Il sera aussi président du conseil d'administration.

La CEO de Proximus en partance Dominique Leroy avait déjà eu un contact avec KPN en juin pour une haute fonction. Une sollicitation formelle avait eu lieu lors d'une discussion en juillet, rapporte vendredi le journal néerlandais NRC, sur base de sources importantes au sein de KPN.

La CEO de Proximus Dominique Leroy quittera finalement son poste le 20 septembre prochain, annonce samedi l'opérateur télécom. La décision a été prise de commun accord avec le conseil d'administration de l'entreprise "afin de rétablir un climat serein au sein de la société et dans l'intérêt de l'entreprise". L'administratrice déléguée transférera l'ensemble de ses dossiers à Sandrine Dufour, actuelle directrice financière (CFO), qui assurera la fonction de CEO ad interim à partir du 21 septembre, avec le support de Stefaan De Clerck, président du conseil d'administration.

La direction de Proximus accepte la demande de médiation sociale émise par les syndicats. Les deux parties doivent se rencontrer mercredi pour déterminer les modalités de cette médiation, a indiqué mardi en fin de journée un porte-parole de l'opérateur.

Dominique Leroy a vendu début août, soit un mois avant l'annonce de son départ de Proximus, des actions de l'opérateur télécom pour un montant de plus de 285.000 euros. Le gendarme boursier, la FSMA, va examiner, comme il est de coutume dans pareille situation, s'il n'est pas question d'un éventuel délit d'initié.

La CEO de Proximus, Dominique Leroy, va quitter la tête de l'opérateur public dès le 1er décembre prochain, a fait savoir jeudi l'entreprise de télécom. Elle a choisi de donner "une orientation internationale à sa carrière", selon Proximus. La responsable s'engage en effet auprès de l'opérateur néerlandais KPN, dont elle deviendra l'administratrice déléguée le 1er décembre, a indiqué peu après celui-ci.