Tout sur Kobe Steel

Le PDG du sidérurgiste japonais Kobe Steel a annoncé mardi sa démission après la révélation l'an dernier d'un scandale de données falsifiées, et a fait état de nouvelles irrégularités qui portent à près de 700 le nombre de sociétés touchées dans le monde.

Le groupe européen Airbus, de même que les français Renault et PSA, font partie des clients de produits dont les caractéristiques ont été falsifiées par le sidérurgiste japonais Kobe Steel, selon la presse, ce qui faisait encore plonger l'action de 10% vendredi.

L'action du sidérurgiste japonais Kobe Steel a plongé mardi de 22%, le maximum autorisé ce jour pour ce titre à la Bourse de Tokyo, après que la direction a reconnu des manipulations de données sur ses produits en aluminium et cuivre.