Tout sur Kiev

Moscou a accusé lundi les forces ukrainiennes de bombarder la plus grande centrale nucléaire d'Europe, Zaporijjia, tenue par l'armée russe, tandis que le départ de cargos chargés de céréales, cruciales pour la sécurité alimentaire mondiale, se poursuit.

La Russie a une nouvelle fois réduit samedi ses livraisons de gaz à l'Occident, suspendant l'approvisionnement de la Lettonie. Les exportations de céréales pourraient par contre reprendre "dans les prochains jours", selon Kiev.

L'Ukraine a vu ses exportations de céréales chuter, en raison d'invasion russe. Depuis le début du mois de mai, le pays a exporté 643.000 tonnes de céréales, contre 1,8 million de tonnes sur la même période en 2021, selon le ministère ukrainien de l'Agriculture.

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a pris le train vendredi matin tôt pour rejoindre Kiev, la capitale ukrainienne, en compagnie du chef de la diplomatie de l'UE Josep Borrell. Elle y rencontrera le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

L'Union européenne discute en "urgence" de nouvelles sanctions contre Moscou, réclamées notamment par la France et l'Allemagne, après la découverte d'un grand nombre de corps de civils dans la région de Kiev, a indiqué lundi le haut représentant de l'UE Josep Borrell.

Des chars russes ont tiré vendredi dans le périmètre de la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporojie, la plus grande d'Europe, provoquant un incendie. "Le territoire de la centrale nucléaire de Zaporojie est désormais occupé par les forces armées de la Fédération de Russie", a indiqué le régulateur nucléaire ukrainien.

Fatigué après avoir organisé l'évacuation de Kiev d'une partie de son équipe, Mike Chobanian, patron de la plateforme d'échanges de cryptomonnaies Kuna, observe sans broncher les conséquences économiques de l'offensive russe sur son entreprise, l'une des plus importantes d'un secteur florissant en Ukraine.