Tout sur KBC

La structure des frais liés à un dossier-titres présente d'énormes différences entre les banques, au-delà de droits de garde proportionnels parfois proches. Au point que le total varie dans des proportions considérables.

KBC a décidé de poursuivre l'adaptation de ses canaux de distribution commerciale au comportement des clients, qui utilisent de plus en plus les applications numériques, annonce la banque mardi.

La crise sanitaire a logiquement fait exploser le nombre de recours aux solutions téléphoniques ou digitales pour les services bancaires, ressort-il d'un tour de table auprès des principaux acteurs du secteur.

L'application d'authentification belge Itsme a dépassé le mois dernier le cap des deux millions d'utilisateurs, annonce jeudi le consortium Belgian Mobile ID, qui a lancé ce dispositif il y a pile trois ans. La crise du coronavirus en a accéléré l'utilisation mais sa rentabilité n'est cependant pas encore au rendez-vous.

L'application d'authentification belge Itsme a dépassé le mois dernier le cap des deux millions d'utilisateurs, annonce jeudi le consortium Belgian Mobile ID, qui a lancé ce dispositif il y a pile trois ans. La crise du coronavirus en a accéléré l'utilisation mais sa rentabilité n'est cependant pas encore au rendez-vous.

L'agence de notation S&P a dégradé les notes de plusieurs banques du Benelux en raison des conséquences économiques de l'épidémie de coronavirus, annonce-t-elle vendredi. En Belgique, les perspectives d'Argenta passent de stables à négatives, tandis que celles d'Axa, Belfius et KBC sont maintenues pour le moment.

La volatilité accrue sur les marchés financiers en cette période de crise sanitaire va peser sur les résultats des banques liés aux instruments financiers. Dans une actualisation de ses prévisions pour le premier trimestre publiée vendredi avant Bourse, KBC estime à 400 millions d'euros l'impact négatif sur les instruments financiers à la juste valeur (FIFV). Les résultats du groupe KBC pour le premier trimestre seront publiés le 14 mai.

De Proximus à KBC en passant par Umicore, les annulations ou réductions de dividendes se multiplient, privant les épargnants et l'Etat de précieuses rentrées.

Le bancassureur KBC et ING ont annoncé lundi retirer leur dividende final pour son exercice 2019, conformément à une recommandation de la Banque centrale européenne (BCE) édictée en pleine crise du nouveau coronavirus.

Depuis l'annonce du départ de Thomas Leysen, la KBC se cherchait un nouveau président du conseil d'administration. La banque a finalement porté son choix sur une figure emblématique flamande en la personne de Koenraad Debackere, le directeur général de la KU Leuven.