Tout sur KBC

Crelan reprend AXA Banque Belgique

Crelan reprend AXA Banque Belgique, indiquent jeudi De Tijd et L'Echo sur leur site internet. Les banques n'ont pas voulu confirmer et les syndicats n'ont pas été officiellement mis au courant. On savait déjà que les deux parties menaient des "négociations exclusives".

Même après le Brexit, la GB offrira toujours un monde d'opportunités aux start-up belges

L'incertitude persistante autour du Brexit n'empêche pas le Royaume-Uni de rester un marché très intéressant pour les start-up et les scale-up belges. Start it @KBC, le plus grand accélérateur de notre pays, unit ses forces à la BLCC (Chambre de commerce belgo-luxembourgeoise en Grande-Bretagne) et à KBC London pour aider les jeunes pousses à franchir la Manche, indique mardi dans un communiqué Start it @KBC.

Explication de la faillite retentissante de Thomas Cook

Quelles raisons expliquent la déconfiture d'une entreprise comme Thomas Cook ? Voilà la question à laquelle répond Amid Faljaoui, en nous expliquant que le modèle intégré de Thomas Cook est dépassé... Et de faire le parallèle avec le patron de la banque KBC qui avait expliqué qu'il ne voulait pas devenir le Nokia du secteur bancaire.

Comment le client a tué son banquier

KBC aujourd'hui, ING et BNP Paribas Fortis hier. Les taux bas et la digitalisation secouent les banques et leur personnel. Impatient, de plus en plus connecté, le client ne jure plus que par son smartphone pour gérer ses petits soucis d'argent au quotidien, obligeant du coup les banques à faire régime... sur le dos de leurs employés.

KBC : c'est le client qui m'a tué!

C'est un résumé, et comme tous les résumés, il peut parfois être injuste, mais si la banque KBC procède à 1.400 licenciements sur 3 ans, c'est en bonne partie à cause des clients... Fort heureusement, ces 1.400 licenciements ne sont pas des licenciements secs mais des non-remplacements de départs naturels. Le staff de la KBC aurait pu dire : c'est le client qui m'a tué!

Nous vivons une période de répression financière!

BNP Paribas Fortis, la première banque du pays a décidé, ce jeudi, qu'à partir de ce 1er septembre, elle abaisserait le rendement de tous ses comptes d'épargne à 0,11%, c'est-à-dire le taux minimum légal. Il est certain que les autres banques vont faire de même... Une baisse du rendement qui n'est absolument pas une surprise par les temps qui courent.