Tout sur JPMorgan Chase

Dexia SA avait investi 1,7 milliard de dollars dans des crédits structurés liés au marché hypothécaire américain... avant le déclenchement de la crise financière de 2008. Le groupe estime aujourd'hui que cet investissement était plus risqué qu'annoncé.

"Non seulement JPMorgan Chase aurait dû savoir qu'une fraude était en cours, mais elle le savait", affirme un conseil du liquidateur chargé de dédommager les victimes de l'affaire Madoff. A ce titre, il a triplé le montant réclamé à la banque américaine.

Les grandes banques américaines retrouvent des couleurs... et leurs patrons un portefeuille bien rempli. Jamie Dimon, CEO de JPMorgan Chase, a touché 17 millions de dollars en bonus, sans oublier 1 million de dollars de salaire fixe. Cela fait de lui le banquier le mieux payé de Wall Street.

Bernard Madoff a brisé le silence sur le site Internet du New York Times. Il rend les banques et autres fonds d'investissement "complices" de sa fraude : "Ils ne pouvaient pas ne pas savoir !"

La banque new-yorkaise JPMorgan Chase doit la flambée de son bénéfice à une réduction des pertes liées aux crédits, aux emprunts et à une diminution des défauts de paiement des particuliers.

Première des grandes banques d'affaires américaines à publier ses résultats, JPMorgan Chase dépasse les attentes des analystes : son bénéfice net a progressé de 76 % au deuxième trimestre, à 4,8 milliards de dollars.

A 61 ans, Mark Kurland est le premier condamné à une peine de prison dans l'affaire de délit d'initié liée au fonds Galleon. Danielle Chiesi, une ancienne employée qui plaide non coupable, doit être jugée à l'automne, tout comme le principal inculpé, Raj Rajaratnam, fondateur de Galleon.